ÉTAT. n. m. Disposition dans laquelle se trouve une personne, une chose, une affaire. Bon, mauvais, heureux, malheureux, pitoyable état. État de maladie, de faiblesse, de souffrance. Son état n'a pas changé depuis hier. État d'innocence. Être en état de grâce. Il a envoyé s'informer de l'état de votre santé. Tel est l'état des choses. Dans cet état de choses. En quel état avez-vous trouvé cette affaire? Je vois ses affaires en mauvais état. Il est dans un état à faire pitié. Il n'est pas dans son état naturel, ordinaire. Il n'est pas en état de faire cette dépense. Il est hors d'état de rien entreprendre. Je voudrais être en état de vous servir.
États des corps, États solide, liquide ou gazeux.
L'état de nature, par opposition à L'état de société, se dit des Mœurs, de la vie que l'on suppose exister chez l'homme isolé ou chez des troupes d'hommes n'ayant subi aucune influence civilisatrice. Les théologiens chrétiens distinguent : l'état de nature pure, l'état de nature intègre, l'état de nature déchue et relevée.
L'état de la question, L'exposition et le développement des rapports à considérer dans une question.
État du ciel, Position où se trouvent les astres les uns à l'égard des autres dans un certain moment. Trouver l'état du ciel pour tous les jours du mois.
En termes de Jurisprudence, État de prévention, État de l'inculpé contre lequel le juge d'instruction du tribunal de première instance a déclaré qu'il y a lieu de suivre. État d'accusation, État du prévenu contre lequel la chambre des mises en accusation a prononcé le renvoi à la Cour d'assises.
En termes de Procédure, Mettre un procès, une affaire en état, Faire les procédures et les productions nécessaires pour qu'elle puisse être jugée.
Mettre les choses, les lieux en état, Mettre les choses, les lieux dans la disposition convenable à leur destination.
Tenir une chose en état, La tenir ferme, de manière qu'elle ne se dérange pas. Il faut mettre des liens de fer pour tenir ces poutres en état.
Tenir une chose en état, signifie aussi La tenir prête. Tenir un compte en état.
Tenir les choses en état, Les tenir en suspens, les laisser comme elles sont. Toutes choses demeurant en état, Sans qu'il soit fait de changement à l'état des choses, les choses demeurant dans leur situation et dans leur force et valeur actuelles.
Faire état, Estimer, faire cas. Je fais beaucoup d'état, peu d'état de cet homme-là. Je fais peu d'état de ses menaces. Il signifie encore Présumer, penser, se proposer de. Je fais état de partir tel jour. Il signifie en outre Être assuré de, compter sur. Faites état de cette somme. Faites état que vous aurez cette somme dans quinze jours. Il signifie aussi S'appuyer sur, tenir compte de. Faire état d'une pièce. Ne pas faire état d'un document, d'un témoignage.
ÉTAT signifie aussi Liste, registre. État des pensions.
Il signifie également Mémoire, inventaire. État de frais. État de dépense. État de lieux. L'état des meubles qui garnissent un appartement. Dresser l'état, un état. Arrêter, signer un état.
Il signifie aussi Profession, condition. État ecclésiastique. État de mariage. Vivre selon son état. Remplir les devoirs de son état.
Être au-dessus de son état, Avoir des sentiments ou des lumières supérieures à sa condition.
Il y a des grâces d'état se dit des Aptitudes, des qualités qui naissent quelquefois de la situation où l'on se trouve. Il se dit aussi des Illusions qui nous aident à supporter une position pénible. Il se dit aussi quelquefois par ironie.
L'état civil d'une personne, La condition d'une personne d'après les actes publics qui établissent sa naissance, sa filiation légitime, illégitime ou adoptive, son mariage, son décès, etc. On lui conteste son état civil, on dit qu'il est irrégulier. Certifier l'état civil de quelqu'un.
En termes de Procédure, Question d'état, Contestation dans laquelle on révoque en doute la filiation de quelqu'un. Soulever une question d'état.
Actes de l'état civil, registres de l'état civil, Les actes, les registres qui constatent l'état civil des personnes.
Officier de l'état civil, Magistrat municipal chargé de constater les faits qui constituent l'état civil des personnes et d'en tenir les registres.
Le tiers état, se disait autrefois de cette Partie de la nation qui députait aux États généraux et qui, n'étant comprise ni dans le clergé, ni dans la noblesse, constituait la roture. Par extension, le mot Tiers signifiait, dans l'assemblée, les Députés du tiers état. On appliquait aussi cette appellation couramment à la Portion la plus éclairée de la roture, c'est-à-dire à la Bourgeoisie. Les doléances, les droits du tiers état. Les députés du tiers état. On dit aussi parfois, dans le langage politique, le quatrième état pour désigner la Classe populaire par opposition aux autres classes.
États généraux, ou, absolument, Les états, s'est dit autrefois, en France, de l'Assemblée des trois ordres du royaume, qui étaient le clergé, la noblesse et le tiers état.
Les états de Blois, d'Orléans, de Tours, etc., Les états généraux tenus à Blois, à Orléans, etc.
États provinciaux s'est dit autrefois, en France, des États particuliers qui coopéraient à l'administration dans quelques provinces, appelées par cette raison Pays d'états. Les états de Languedoc, de Bretagne, etc. Convoquer, assembler, tenir les états. Les cahiers des états. Les députés des états.
ÉTAT se dit encore de la Forme du gouvernement d'un peuple, d'une nation. État monarchique, démocratique ou populaire, aristocratique, constitutionnel, républicain, etc.
Il désigne aussi le Gouvernement, l'administration d'un pays, d'une société politique. Ministre d'État. Secrétaire d'État. Conseil d'État. Conseiller d'État. Maximes d'État. C'est un grand homme d'État. Secret d'État. Affaires d'État.
Il se dit aussi de la Communauté des citoyens d'une même nation, de l'ensemble de la nation. Il y a les droits de l'État et ceux de l'individu. Dans le revenu des contributions, il y a tant pour l'État et tant pour les départements et les communes.
Il se dit également d'un Peuple, en tant qu'il est constitué en corps de nation, qu'il forme une société politique distincte. Servir l'État. Les lois fondamentales de l'État. Leurs enfants seront élevés aux frais de l'État. Le trésor, la marine de l'État. Réformer l'État. Troubler l'État. Les intérêts de l'État. Un État pauvre, obéré. Les soutiens, les défenseurs de l'État.
Il se dit aussi du Gouvernement d'un pays. L'État français. En France, l'État a tel ou tel droit. En France, la poste est une administration d'État.
Il se dit pareillement des Pays qui sont sous une même domination. Étendre les bornes d'un État. Un grand État.
Raison d'État se dit des Considérations d'intérêt public par lesquelles on se conduit dans le gouvernement d'un État. La raison d'État n'a pas permis que... On a souvent voulu justifier par la raison d'État les mesures les plus odieuses.
Coup d'État, Mesure extraordinaire, et toujours violente, à laquelle un gouvernement, une assemblée ou une partie de ceux qui détiennent l'autorité a recours, lorsque la sûreté de l'État est, suivant eux, compromise. Faire, conseiller, risquer un coup d'État. Il se dit, figurément, de Tout ce qui est décisif dans quelque affaire importante. Il a fait un coup d'État dans sa famille.
Fig., Affaire d'État, Affaire importante. Ce n'est pas une affaire d'État. La moindre chose est pour lui une affaire d'État.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes d'État par nombre de lettres.

Synonymes d'État en 4 lettres :



Synonymes d'État en 5 lettres :



Synonymes d'État en 10 lettres :



Synonymes d'État en 11 lettres :



Synonymes d'État en 12 lettres :



Synonymes d'État en 14 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !