ÉTUDE. n. f. Travail, application d'esprit en vue d'acquérir une connaissance. S'adonner, s'appliquer, se livrer à l'étude des sciences, des arts libéraux. Il a fait une étude particulière du latin, de l'histoire, de la géométrie, de l'architecture. Étude approfondie. Étude superficielle.
Dans les établissements d'instruction, Salle d'étude, ou simplement Étude, Salle où l'on réunit les élèves pour leur faire étudier les leçons et composer les devoirs donnés par le professeur. Aller, se rendre à l'étude. Sortir de l'étude. On appelle Maître d'étude Celui qui surveille les élèves pendant les heures de travail et de récréation. On appelle encore Étude Le temps que l'on passe à étudier dans la salle d'étude. L'étude du soir est la plus longue.
Faire ses études, Passer par les différents degrés d'instruction qui doivent former l'esprit de la jeunesse. On dit de même Faire de bonnes, de mauvaises études. Commencer, terminer ses études, le cours de ses études. La durée des études. Traité des études.
Il se dit aussi de Tout travail préparatoire d'une question, d'un projet, etc. Les études d'une ligne de chemin de fer. Mettre un projet de loi à l'étude.
En termes de Peinture et de Sculpture, il désigne un Dessin ou un morceau de peinture, de sculpture, qu'un artiste exécute pour bien connaître tel ou tel objet, et pour s'exercer à le bien représenter. Une étude de tête, de main, de draperie, d'arbre, de rocher, etc. Étude de Raphaël, de Michel-Ange. Un recueil d'études des plus grands maîtres.
Tête d'étude, Dessin d'une tête, propre à servir de modèle et fait ordinairement d'après quelque tableau d'un grand maître.
En termes de Musique, il se dit d'une Composition faite pour exercer au doigté, au jeu d'un instrument. Étude pour le violon, pour le piano.
En termes de Théâtre, Étude d'un rôle, Travail que fait un acteur pour se pénétrer de l'esprit d'un rôle qu'il doit jouer. Mettre une pièce à l'étude, En distribuer les rôles.
Il s'emploie également comme Titre d'ouvrage. Étude sur la musique grecque. Études historiques. Dans ce sens on emploie aussi le mot ESSAI.
Il se dit, par extension, du Soin particulier qu'on apporte pour parvenir à quelque chose que ce soit. Il ne songe qu'à faire bonne chère, c'est là son étude. Il y met toute son étude. Il en fait son étude, toute son étude.
Il se dit également de l'Office, de la charge ou privilège d'un officier public ou ministériel. Ce notaire a vendu son étude. Cette étude vaut trois cent mille francs.
Il se dit encore du Lieu où un notaire, un avoué, un huissier, un commissaire-priseur travaille ordinairement et où il fait travailler ses clercs. Il y a cinq clercs dans cette étude. Fait et passé en l'étude de maître un tel.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes d'Étude par nombre de lettres.

Synonymes d'Étude en 3 lettres :



Synonymes d'Étude en 4 lettres :



Synonymes d'Étude en 5 lettres :



Synonymes d'Étude en 6 lettres :



Synonymes d'Étude en 7 lettres :



Synonymes d'Étude en 8 lettres :



Synonymes d'Étude en 9 lettres :



Synonymes d'Étude en 10 lettres :



Synonymes d'Étude en 11 lettres :



Synonymes d'Étude en 12 lettres :



Synonymes d'Étude en 15 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !