ÉPREUVE. n. f. Action d'éprouver, essai, expérience qu'on fait de quelque chose. Faire l'épreuve d'une machine nouvelle. Cette chaudière n'a pas résisté aux épreuves. En style parlementaire, Épreuve à mains levées. Épreuve par assis et levé.
Il se dit, dans un sens analogue, en parlant des Personnes. Les francs-maçons font subir des épreuves à ceux qui entrent dans leur ordre. Tenter une épreuve, des épreuves sur quelqu'un. Vous l'avez mis à une rude épreuve. Mettre la constance, la fidélité, la patience de quelqu'un à l'épreuve.
Épreuves écrites, Épreuves orales se dit en parlant des Diverses parties d'un examen.
Il se dit particulièrement des Malheurs, des dangers, etc., où il est nécessaire de montrer de la fermeté, du courage, de la constance. Passer par de rudes épreuves. Il soutint courageusement l'épreuve, toutes les épreuves de la mauvaise fortune.
Cela est à l'épreuve du feu, se dit d'une Chose que le feu ne peut consumer, calciner, altérer. Cette cuirasse est à l'épreuve des balles, de la balle, Les balles ne la percent point. Ce chapeau, ce manteau est à l'épreuve de la pluie, La pluie ne le traverse pas, etc.
Fig., Être à l'épreuve de la médisance, de la calomnie, Être au-dessus de la médisance, de la calomnie, ne point craindre les attaques, les atteintes de la médisance, de la calomnie. Être à l'épreuve de tout, être à toute épreuve, Être d'une probité reconnue, d'une fidélité incorruptible, être un homme absolument sûr. Être à l'épreuve de la tentation, de la séduction, Être inaccessible à la tentation, à la séduction.
Courage à toute épreuve; zèle, dévouement à toute épreuve, Courage, zèle, dévouement que rien n'ébranle, ne rebute, n'affaiblit. Un ami à toute épreuve, Un ami sur lequel on peut compter dans toutes les occasions.
Épreuve judiciaire, Épreuve à laquelle on soumettait la personne accusée d'un crime pour s'en rapporter au jugement de Dieu. Il y avait plusieurs sortes d'épreuves judiciaires : l'épreuve du feu, du fer chaud, de l'eau bouillante, de l'eau froide, du duel, etc.
Il se dit particulièrement, en termes de Typographie, d'une Feuille d'impression sur laquelle on indique les corrections, les changements que devra faire l'imprimeur. La première épreuve. La seconde épreuve. Corriger ses épreuves, revoir une épreuve. Mettre le bon à tirer sur la dernière épreuve.
Il se dit, en termes de Gravure, des Premières feuilles qu'on tire sur une planche gravée pour juger de l'état du travail et voir s'il n'y a point de fautes. La première épreuve de cette estampe n'est pas bien venue. Il se dit, par extension, de Toute estampe tirée après que le travail est entièrement terminé. Voilà une belle épreuve. Épreuve avant la lettre, Épreuve qui, tirée avant que le titre ou la légende aient été imprimés, bénéficie du meilleur état de la planche. Épreuve avec la lettre.
En termes de Photographie, Épreuve négative, Épreuve dans laquelle les teintes sont renversées, c'est-à-dire que les ombres de l'objet y sont représentées par des clairs et réciproquement. L'épreuve faite sur celle-ci et dans laquelle les teintes sont de nouveau renversées, c'est-à-dire ramenées à leur ordre naturel, s'appelle Épreuve positive.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes d'Épreuve par nombre de lettres.

Synonymes d'Épreuve en 3 lettres :



Synonymes d'Épreuve en 4 lettres :



Synonymes d'Épreuve en 5 lettres :



Synonymes d'Épreuve en 14 lettres :



Synonymes d'Épreuve en 15 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !