TERME. n. m. Borne marquant une limite et faite d'un buste terminé en gaine, en souvenir du dieu Terme qui, chez les Romains, marquait et protégeait les limites des terres. Planter des termes.
Il est planté là comme un terme se dit d'un Homme qui reste longtemps debout et immobile. On dit de même : Il ne bouge pas plus qu'un terme.
TERME se dit, par extension, de la Fin d'un espace à parcourir. Il est parvenu au terme de la carrière. Le terme d'une course.
Il se dit encore de la Fin d'une période de temps. Le terme de la vie. Chaque chose a son terme. Quand cesseront nos malheurs? je n'en vois pas, je n'en aperçois pas le terme. Il n'est pas encore au terme de ses adversités, de ses disgrâces. Il faut mettre un terme à ces débats. La maladie touche à son terme.
Il signifie aussi, figurément, Borne, limite où s'arrête quelque chose. Il a mis un terme à son ambition, à ses extravagances. Il y a un terme où il faut s'arrêter. Il est un terme à tout.
Il désigne encore le Moment fixé d'avance pour un paiement. Les loyers des maisons se paient à Paris aux quatre termes accoutumés. Le terme de la Saint-Jean, de la Saint-Michel, etc. Le terme de janvier, d'avril, etc. Payer à terme échu. Il m'a fait une promesse de mille francs payables en six termes. Je déménagerai au terme prochain.
Terme de rigueur, Terme passé lequel il n'y a plus de délai à espérer.
Marché à terme, Marché dont l'exécution est ajournée à un délai fixé.
Prov., Qui a terme ne doit rien, On ne peut être contraint de payer avant le terme échu.
TERME désigne, par extension, la Somme due au bout du terme. Il doit deux termes à son propriétaire. Il ne doit que le terme qui court. Il a payé un terme. Il a payé son terme. Il n'eut à payer qu'un demi-terme.
Il se dit également du Temps au bout duquel une femme doit accoucher, dans le cours ordinaire de la nature; en ce sens, il s'emploie ordinairement sans article ou avec l'adjectif possessif. Elle n'est pas à terme. Elle est accouchée avant terme. Cet enfant est venu à terme. Cette femme n'est pas encore à son terme.
Il se dit, dans un sens analogue, en parlant des Femelles de quelques animaux, des vaches, des juments, etc. Sa jument a mis bas avant terme. Une vache qui n'est pas encore à terme.
TERME signifie encore État, nature des relations qu'on entretient avec quelqu'un; en ce sens, il s'emploie le plus souvent au pluriel. Être en bons termes avec quelqu'un. En quels termes êtes-vous ensemble?
Il signifie en outre Expression d'une idée, mot. Terme significatif, expressif, clair, intelligible. Terme usité. Terme hors d'usage, inusité. Terme nouveau. Terme ancien. Termes nobles, pompeux, bas. Terme propre, figuré. Termes obscurs, vagues. Termes emphatiques. Terme équivoque, ambigu. Ambiguïté dans les termes. Il parle en termes choisis. Vous vous servez d'un terme impropre. Ce terme est mauvais. Expliquez cela en meilleurs termes. En termes précis. Il n'y a point de termes pour exprimer la grandeur de Dieu. Le contrat porte cela en termes exprès. Il ne dit que les mêmes choses en d'autres termes. Connaître la propriété des termes.
Je lui ai dit cela en propres termes, Dans les mêmes termes que je viens de rapporter.
S'exprimer en termes propres, Employer des termes convenables à la chose dont on parle.
Mesurer, peser ses termes, Parler avec circonspection.
Parler de quelqu'un en bons termes, en mauvais termes, En dire du bien ou du mal.
Fam., Ne pas ménager ses termes, Dire avec dureté des choses désagréables. Ménagez davantage vos termes.
TERME se dit aussi des Façons de parler qui sont particulières à quelque art, à quelque science. Il ne sait pas les termes de l'art. Termes techniques. Terme didactique. Cela s'appelle ainsi en termes d'architecture, de fortification. Termes de logique, de mathématiques, de grammaire. Termes de procédure, de jurisprudence, de finance, de commerce. Dictionnaire des termes de botanique. En termes de l'Écriture.
TERME se dit encore, en termes de Logique et de Mathématiques, des Éléments d'un rapport, d'une relation, d'une comparaison.
Terme de comparaison, de relation, Chacun des deux objets que l'on compare l'un avec l'autre, qui ont de la relation, du rapport entre eux. Choisissez mieux vos termes de comparaison. Ce terme de comparaison n'est point exact. Toute relation a deux termes. Père et Fils sont deux termes de relation.
En termes de Logique, Les termes d'un syllogisme, Les trois termes combinés deux à deux forment les trois parties d'un syllogisme. Moyen terme. Voyez MOYEN, adjectif.
En termes de Mathématiques, Terme d'un rapport, d'une proportion, d'une progression, Chacune des quantités qui composent le rapport, la proportion, la progression. Terme d'une équation, d'une expression algébrique, Chacune des quantités qui composent cette expression et qui sont séparées par les signes plus (+) ou moins (-).
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Terme par nombre de lettres.

Synonymes de Terme en 3 lettres :



Synonymes de Terme en 4 lettres :



Synonymes de Terme en 5 lettres :



Synonymes de Terme en 11 lettres :



Synonymes de Terme en 12 lettres :



Synonymes de Terme en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !