PART. n. f. Portion de quelque chose qui se divise entre plusieurs personnes. On a fait trois parts de toute la succession. Voilà votre part et voici la mienne. La plus forte part. La meilleure part. La moindre part. Donnez-moi ma part. Demander, réclamer, prendre sa part. Faire la part de quelqu'un, à quelqu'un. Faire les parts. Régler les parts. Il a eu tant pour sa part. S'il y a du profit, j'en aurai ma part, j'y aurai part. Il compte bien en avoir sa part, sa bonne part. Il n'en donnerait sa part pour rien au monde. Entrer en part, être de part avec quelqu'un. Une part de gâteau.
Quote-part. Voyez QUOTE.
Part de bois, La quantité de bois que chaque maison d'une commune reçoit par droit d'affouage.
Sociétaire à part entière, Artiste de la Comédie-Française qui a part entière dans les bénéfices de la société.
En termes de Marine, Être à la part, naviguer à la part, se dit lorsque Chacun de ceux qui composent un équipage a sa part dans les bénéfices de la campagne.
Fig. et fam., Avoir part au gâteau, Avoir part aux profits qui reviennent d'une affaire, à des bénéfices, à des avantages de quelque sorte que ce soit.
Fig. et pop., Il n'en donnerait pas sa part aux chiens. Voyez CHIEN.
Faire part de quelque chose à quelqu'un, Partager avec lui quelque chose, l'y faire participer. Cet homme fait part de son bien aux pauvres. Il ne désire avoir de la fortune que pour en faire part à ceux qui l'entourent.
Fig., Faire la part du hasard, de l'imprévu, Prévoir et mettre en ligne de compte tout ce que le hasard, l'imprévu pourront apporter d'obstacles et causer de préjudices. On dit dans des sens analogues Faire la part du trouble, de la timidité, de la jeunesse, etc.
Fig. et fam., Faire la part du diable, Ne pas juger avec trop de rigueur les actions, la conduite d'une personne et tenir compte de la faiblesse humaine.
Fig., Faire la part du feu, Sacrifier, dans un incendie, une partie de ce qui est menacé pour mieux sauver le reste. Il s'emploie surtout figurément et signifie Sacrifier quelque chose pour ne pas tout perdre.
Fig. et fam., La part du lion, se dit lorsqu'un homme abuse de son autorité, de sa force pour s'attribuer la Totalité d'une chose qu'il devrait partager avec d'autres.
Pour ma part, Quant à moi, en ce qui me concerne. Vous ferez ce qu'il vous plaira, mais, pour ma part, je n'y consentirai jamais.
PART se dit au figuré des Choses qui, sans être divisées, peuvent se communiquer à plusieurs personnes. Avoir part à la faveur, aux bonnes grâces du ministre. C'est un honneur, c'est un plaisir dont je veux avoir ma part.
Avoir part à quelque chose, Y contribuer, y concourir. Il a eu part à la dépense. Il a eu la principale part à cet ouvrage. Il a eu part à cette bonne œuvre. Lorsque le verbe Avoir est précédé de la négation, l'usage est d'employer, avec le mot Part, la préposition de. Il n'a pas eu de part à cet ouvrage. Je n'ai pas de part à ce résultat.
Prendre part à quelque chose, Y participer. Il a pris part à cette entreprise, à cette négociation, à ce complot. Il signifie aussi Prendre intérêt à quelque chose, s'associer à un sentiment. Je prends part à tout ce qui vous touche. Quelle part prenez-vous à cette affaire? Je prends part à votre douleur, à votre succès, à votre joie.
Fig., Prendre en bonne part, en mauvaise part, Trouver bon, trouver mauvais, interpréter en bien ou en mal. Il a pris en bonne part ce que vous lui avez dit. Il l'a pris en mauvaise part. Ce mot se prend tantôt en bonne, tantôt en mauvaise part.
Faire part de quelque chose à quelqu'un, Lui communiquer quelque chose, le lui faire savoir, l'en informer. Quand vous aurez des nouvelles, faites-m'en part. Faites-moi part de vos sentiments, de votre opinion là-dessus. Il m'a fait part de ses regrets, de ses craintes, de ses espérances. On dit dans le même sens, en termes de Diplomatie : Donner part d'un événement. Il y a déjà longtemps que la nouvelle en est arrivée, mais l'ambassadeur n'en a pas encore donné part.
Billet de faire part ou, elliptiquement, Un faire-part, Billet circulaire, écrit à la main ou le plus souvent imprimé, par lequel on fait part de fiançailles, d'un mariage, d'une naissance, d'un décès. On dit dans le même sens Lettre de faire part. Lettre de part.
PART signifie encore Lieu, endroit. Je vous suivrai quelque part que vous alliez, en quelque part du monde que vous alliez. Je ne puis aller où vous voulez, il faut que j'aille autre part. On a beau chercher, on ne le trouve nulle part. J'ai lu cela quelque part, Dans quelque écrit.
PART se dit aussi en parlant de la Personne d'où vient quelque chose. De quelle part viennent ces nouvelles? Il est venu de la part du roi. Dites-lui cela de ma part. Saluez-le, complimentez-le de ma part. Cela vient de bonne part. Je le sais de bonne part. De quelque part que vienne cette aide, elle m'est très utile. Il faut recevoir les biens et les maux comme venant de la part de Dieu.
DE PART ET D'AUTRE, DE TOUTE PART, DE TOUTES PARTS, loc. adv. De côté et d'autre, de tous côtés. Je suis allé, j'ai couru de part et d'autre. J'ai trouvé, j'ai ramassé cela de part et d'autre. Des nouvelles arrivent de toutes parts.
D'UNE PART, D'AUTRE PART, DE L'UNE ET L'AUTRE PART, DE PART ET D'AUTRE, DE TOUTE PART se disent en parlant des Personnes, pour marquer Relation, réciprocité, opposition, concours. Ils se sont bien traités de part et d'autre. On est content de part et d'autre. Entre un tel d'une part et un tel de l'autre, ou d'autre part, je suis embarrassé de faire un choix. Il m'est venu des félicitations de toute part.
Dans les contrats, dans les procès, D'une part, d'autre part servent à désigner les Parties contractantes ou plaidantes. Transactions entre un tel d'une part et un tel d'autre part.
D'une part, d'autre part, de l'une et l'autre part, de part et d'autre, de toute part se disent en parlant des Choses que l'on considère, que l'on examine à différents points de vue. D'une part, il considérait que... D'autre part, il envisageait... Après avoir tout examiné de part et d'autre, je me suis décidé à lui répondre. D'une et d'autre part je vois de grands avantages. Je ne vois qu'inconvénients de toute part.
DE PART EN PART, loc. adv. D'un côté à l'autre, d'une surface à l'autre. Un coup d'épée qui le perce de part en part. La muraille était percée de part en part.
À PART, loc. adv. Séparément. Mettez cela à part. Il le tira à part. Il fait ses affaires à part. Faire bande à part. Faire chambre à part. C'est un fait à part.
Raillerie à part, Sans raillerie, en mettant la raillerie de côté. On dit de même : Plaisanterie à part. Intérêt personnel à part. Prévention à part. Modestie à part, etc.
C'est un homme, un esprit à part, C'est un homme que son genre d'esprit, que ses qualités distinguent de tous les autres. Il s'emploie quelquefois par dénigrement. Il est tout à fait à part, Il se distingue des autres par sa bizarrerie, son originalité.
À PART est aussi locution prépositive et signifie Excepté. À part quelques auteurs favoris, j'ai renoncé à tous les livres. À part son indolence, il est sans défauts.
À PART, dans les pièces de théâtre, se dit en parlant de Quelques mots ou de quelques phrases que les personnages qui sont en scène prononcent assez haut pour être entendus des spectateurs, mais que d'autres personnages, qui sont en scène avec eux, sont censés ne point entendre. Ce vers doit être dit à part. Voyez APARTÉ.
À PART MOI, À PART SOI, loc. adverbiales et familières. En moi-même, en soi-même, tacitement. Je disais à part moi. Examinons bien, disait-il à part soi.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Part par nombre de lettres.

Synonymes de Part en 3 lettres :



Synonymes de Part en 4 lettres :



Synonymes de Part en 5 lettres :



Synonymes de Part en 6 lettres :



Synonymes de Part en 9 lettres :



Synonymes de Part en 10 lettres :



Synonymes de Part en 12 lettres :



Synonymes de Part en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !