QUARTIER. n. m. La quatrième partie de certains objets. Un quartier de veau. Un quartier d'agneau. Le quartier de devant, de derrière d'un mouton. Un quartier de poire. Couper une pomme en quatre quartiers.
Bois de quartier, Bois à brûler fendu en quatre.
Fig. et fam., Je me mettrais en quatre quartiers pour lui, pour son service, Il n'y a rien que je ne ferais pour l'obliger. On dit aujourd'hui par ellipse : Je me mettrais en quatre pour lui. Il s'est mis en quatre.
QUARTIER se dit, par extension, des Portions d'un tout qui n'est pas divisé exactement en quatre parties. Un quartier de pain, de gâteau, d'orange. Un quartier de vigne. Un petit quartier de terre.
Quartier de lard, Grande pièce de lard du dos du porc.
Quartiers de pierre, Gros morceaux de pierre. On dit aussi : Des quartiers de roche.
En termes d'Architecture, Quartier tournant, Les marches qui sont dans l'angle d'un escalier et qui tournent autour du noyau.
Quartier de soulier, La pièce ou les deux pièces de cuir qui environnent le talon.
En termes de Sellerie, Les quartiers d'une selle, Les parties sur lesquelles les cuisses du cavalier portent et reposent.
QUARTIER, en termes d'Art vétérinaire, désigne Chacune des parois latérales du sabot du cheval. Le quartier de dedans. Le quartier de dehors. Les quartiers doivent être égaux en hauteur, autrement le pied serait de travers.
Ce cheval fait quartier neuf, se dit d'un Cheval dont un des quartiers tombe pour quelque cause que ce soit et se trouve remplacé par un autre quartier qui croît.
QUARTIER se dit aussi d'Une des divisions administratives de certaines villes. La ville de Paris est divisée en quatre-vingts quartiers : il y a quatre quartiers par arrondissement. Le quartier de la Cité, le quartier Saint-Honoré. Commissaire du quartier, de quartier.
Il se dit aussi de Certaines parties d'une ville qui ne correspondent pas exactement à des divisions administratives, mais qui ont leur vie et leur physionomie propres. Le quartier latin. Le quartier de l'Étoile.
Il se dit encore d'une Certaine étendue de voisinage. J'habite un quartier fort tranquille. Nous demeurons dans le même quartier.
Médecin de quartier, Médecin qui pratique surtout dans son voisinage.
QUARTIER se dit, par extension, de Tous ceux qui demeurent dans un quartier. Tout le quartier était en rumeur.
Fam., Il est la fable du quartier, On ne fait que parler de lui, pour s'en moquer, dans tout le voisinage.
QUARTIER, en termes de Guerre, désigne l'Endroit, le bâtiment dans lequel une troupe de cavalerie ou d'artillerie est casernée. Le quartier du 30e d'artillerie, du 3e dragons. Quartier de cavalerie. Aller au quartier. Loger au quartier.
Il désigne aussi le Campement ou le cantonnement d'un corps de troupes, et le Corps de troupes lui-même. Un quartier de cavalerie.
Quartier d'hiver, Lieu où on loge les troupes pendant l'hiver. L'armée va prendre ses quartiers d'hiver.
Quartier général, Lieu où est établi le général qui commande une armée. L'état-major loge au quartier général. On nomme aussi Quartier général la Réunion des officiers qui composent l'état-major général. Le quartier général arrive ici demain. Il fait partie du quartier général.
On dit de même Grand quartier général, pour le Lieu où est établi le général en chef et pour la Réunion des officiers qui composent son état-major.
Mettre l'alarme au quartier, donner l'alarme au quartier, Avertir les troupes qui composent le quartier que l'ennemi approche et qu'elles aient à se tenir sur leurs gardes.
Fig. et fam., Mettre l'alarme au quartier, donner l'alarme au quartier, Débiter quelque nouvelle qui donne de l'inquiétude à ceux qu'elle intéresse. On dit de même : L'alarme est au quartier, On est fort inquiet dans cette maison, dans cette famille, dans cette société. Cette expression vieillit.
QUARTIER se dit encore de la Vie sauve que l'on accorde à un soldat, à une personne que l'on a à sa merci. Demander quartier. Donner quartier. Ne point faire de quartier, ne point faire quartier. Point de quartier. Sans quartier.
Fig. et fam., Demander quartier, Demander grâce, demander de n'être pas traité rigoureusement. Ne point faire de quartier, Traiter rigoureusement. Ce créancier ne fait point de quartier à ses débiteurs. Cette femme est si médisante, qu'elle ne fait de quartier à personne. Il vieillit.
QUARTIER se dit, dans les Collèges, des Différentes salles où les écoliers étudient et font leurs devoirs. Le quartier de première, de seconde, de troisième, etc.
Il se disait aussi de l'Espace de trois mois qui fait la quatrième partie de l'année; on ne l'employait guère qu'en parlant de Certaines personnes qui s'acquittaient tour à tour de certaines fonctions. Les officiers du roi servaient par quartier. Cet officier est de quartier ou en quartier.
Il se disait aussi de Ce qui se paie de trois mois en trois mois pour les loyers, pensions, rentes, gages, etc. Il doit deux quartiers de son loyer. On lui doit deux quartiers de sa pension. Retrancher un quartier. On dit aujourd'hui Terme ou Trimestre plutôt que Quartier.
QUARTIER se dit encore de la Quatrième partie du cours de la lune. Premier quartier, Moment où la lune est au quart de son cours, à partir de la nouvelle lune. Dernier quartier, Moment où elle est aux trois quarts de son cours.
QUARTIER désigne, en termes de Blason, la Quatrième partie d'un écusson écartelé. Il porte au premier quartier de gueules, au second quartier d'argent, etc.
Il se dit aussi des Parties d'un grand écusson qui contient des armoiries différentes, quoiqu'il y en ait plus de quatre. Ce prince porte dans ses quartiers les armes de plusieurs royaumes et de plusieurs souverainetés.
Franc-quartier, Le premier quartier de l'écu qui est à la droite du côté du chef et qui est moins grand qu'un vrai quartier d'écartelure. D'azur à deux mains d'or, au franc-quartier échiqueté d'argent et d'azur.
QUARTIER, en termes de Généalogie, se dit de Chaque degré de descendance dans une famille noble, tant en ligne paternelle qu'en ligne maternelle. On ne pouvait être reçu dans ce chapitre sans prouver seize quartiers.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Quartier par nombre de lettres.

Synonymes de Quartier en 4 lettres :



Synonymes de Quartier en 5 lettres :



Synonymes de Quartier en 6 lettres :



Synonymes de Quartier en 8 lettres :



Synonymes de Quartier en 9 lettres :



Synonymes de Quartier en 11 lettres :



Synonymes de Quartier en 12 lettres :



Synonymes de Quartier en 14 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !