GRANDEUR. n. f. Étendue en hauteur, en longueur, en largeur, etc. Ce vase est de la grandeur convenable. Des tableaux de différentes grandeurs, de toutes les grandeurs, de toute grandeur. La grandeur d'un logis, d'un bois, d'un étang, d'un parc. La grandeur d'une province.
Il se dit, en termes d'Astronomie, des Différences d'éclat des étoiles fixes. Sirius est une étoile de première grandeur. Étoile de troisième grandeur.
Il se dit absolument, en termes de Mathématiques, de Tout ce qui est susceptible d'augmentation et de diminution.
Fig., Regarder quelqu'un du haut de sa grandeur, Le regarder avec une fierté dédaigneuse.
Il se dit aussi en parlant de Certaines choses physiques ou morales qui surpassent la plupart des autres choses du même genre. La grandeur d'une entreprise. La grandeur d'une perte, d'un sacrifice, d'un péril. La grandeur du courage. La grandeur de cette conception étonne.
Il se dit particulièrement de la Puissance unie à la majesté. La grandeur, les grandeurs de Dieu. La grandeur des rois. La grandeur souveraine. Il travaillait dès lors à sa future grandeur. Grandeur naissante. Considérations sur les causes de la grandeur et de la décadence des Romains.
Il se dit absolument, dans une acception plus restreinte, du Pouvoir, des dignités, des honneurs; et alors on l'emploie très souvent au pluriel. Les soucis, les ennuis de la grandeur. Mépriser les grandeurs de ce monde. L'éclat, le néant des grandeurs. Naître au sein des grandeurs. Avoir le goût des grandeurs. La folie des grandeurs.
Il se dit encore pour Noblesse, élévation, dignité. Grandeur d'âme. Il n'y a, dans cette conduite, ni sagesse ni grandeur. Il a un air de grandeur qui impose. Les expressions ne répondent pas à la grandeur du sujet.
Il est quelquefois un Titre d'honneur qu'on donnait au XVIe et au XVIIe siècle, en parlant ou en écrivant, à tous les grands seigneurs qui ne prenaient point le titre d'Altesse ou d'Excellence. Ce titre se donnait récemment encore aux évêques. Monseigneur, il plaira à Votre Grandeur. Il a suivi les instructions de Votre Grandeur.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Grandeur par nombre de lettres.

Synonymes de Grandeur en 4 lettres :



Synonymes de Grandeur en 5 lettres :



Synonymes de Grandeur en 6 lettres :



Synonymes de Grandeur en 10 lettres :



Synonymes de Grandeur en 11 lettres :



Synonymes de Grandeur en 12 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !