COURT, COURTE. adj. Qui a peu de longueur ou Qui n'a pas la longueur moyenne des objets du même genre. Cheveux courts. Cerises à courte queue. Cheval à courte queue. Manteau court. Robe courte. Cette manche est plus courte que l'autre. Il a les bras trop courts pour sa taille. Avoir la taille courte. Il a le nez court, le nez trop court. Une courte distance.
Courte paille. Voyez PAILLE.
Il signifie quelquefois, familièrement, Qui est en petite quantité, insuffisant. Courte pitance. Le bouillon est un peu court, mettez-y de l'eau.
Prov., À vaillant homme, courte épée. Voyez ÉPÉE.
Fig. et fam., Son épée est trop courte. Voyez ÉPÉE.
Fam., Être court, Avoir la taille petite et épaisse. Il est gros et court.
Vue courte, Vue qui ne porte pas loin, qui ne distingue pas les objets un peu éloignés. Cet homme a la vue très courte. Il signifie au figuré Défaut de prévoyance, de sagacité. Il faut avoir la vue bien courte pour ne pas apercevoir le danger d'une telle mesure. On dit aussi Des vues courtes, Des vues bornées étroites. Une politique à courtes vues.
Avoir l'esprit court, l'intelligence courte, Avoir l'esprit très borné.
Être court de mémoire, avoir courte mémoire, Manquer de mémoire, oublier facilement.
Elliptiquement, Le plus court, Le chemin le plus court. Allez par là, c'est le plus court. Il arriva le premier, parce qu'il avait pris le plus court. On dit aussi Prendre au plus court.
Fig., Le chemin le plus court, ou simplement Le plus court, Le moyen de terminer plus promptement quelque chose. Pour arriver à votre but, pour sortir de cette affaire, le plus court et le meilleur est de faire telle chose.
Il signifie aussi Qui est prompt, facile, expéditif. Il eût été plus court de faire ce que je vous ai conseillé. J'ai trouvé plus court de ne rien répondre.
Il se dit encore figurément des Choses qui ne peuvent arriver au point où l'on voudrait qu'elles parvinssent. La science humaine est courte. La prudence humaine, la prévoyance humaine est trop courte. Son pouvoir, ses moyens sont trop courts pour cela.
Fam., Être à court d'argent, Avoir peu d'argent. Il ne put demeurer longtemps à Paris, il était à court d'argent. Absolument, Être à court. Impossible de faire cette dépense en ce moment : je suis très à court.
Il signifie aussi Qui est de peu de durée. En hiver les jours sont courts. En été les nuits sont courtes. La vie de l'homme est courte, est de courte durée. Courte vie. Vous ne donnez qu'un mois, le terme est bien court. Une lettre de change à courte échéance. Il est mort après une courte maladie. Une courte délibération À de courts intervalles. Dans les courts moments de loisir qui me restent. Faire une courte station en quelque endroit. Le spectacle fut très court. Prov., Les plus courtes folies sont les meilleures.
Courte haleine, Essoufflement, respiration difficile et fréquente. On dit aussi Avoir la respiration courte, l'haleine courte.
Fig., Il veut la faire courte et bonne, se dit d'un Homme qui mène joyeuse vie, qui mange sa fortune et ruine sa santé.
Il signifie également Qui est concis, peu développé. Il se dit surtout, en ce sens, du Discours et des ouvrages de l'esprit en général. Une phrase courte. Votre lettre est beaucoup trop courte. Cette pièce de théâtre est fort courte. L'épigramme doit être courte. Les règles doivent être courtes et claires. Il se dit aussi des Personnes. Ce prédicateur, cet avocat fut court. Il est court dans ses explications. On ne saurait être plus court.
Fig., Revenir, s'en retourner avec sa courte honte, Revenir, s'en retourner après avoir essuyé un affront, un refus, ou sans avoir rien fait de ce qu'on s'était promis de faire.
COURT s'emploie aussi adverbialement. Il lui coupa les cheveux court. Il a attaché son cheval trop court. Cette période est coupée trop court. Finir court.
Court-vêtu, Qui a un vêtement court.
Fam., Être pendu haut et court, Être exécuté à la potence.
Fam., Pour vous le faire court, pour le faire court, se dit Quand on veut abréger un discours, un récit. On dit également Pour faire court.
COURT s'emploie aussi comme adjectif attribut, ou, comme adverbe, dans : Demeurer, rester court qui se dit d'une Personne qui vient à manquer de mémoire en récitant un discours appris par cœur, ou qui ne trouve plus ce qu'elle avait à dire, ce qu'elle voulait dire. Ce prédicateur, dans son sermon, cet avocat, dans son plaidoyer, etc., est demeuré court. Elle est demeurée court après les premiers mots de son compliment. Il ne manque pas de hardiesse, il n'est point homme à rester court. On le dit aussi quand une personne est si pressée par des objections, ou si convaincue, qu'elle ne sait que répondre. On l'accabla tellement de raisons, qu'il demeura court, qu'elle resta court.
Il signifie encore Brusquement, subitement. Il s'arrêta court. Tourner court. Voyez TOURNER.
Fig. et fam., Couper court. Abréger un récit des explications, un exposé. Se rendant compte que l'auditoire s'ennuyait, il a pris parti de couper court. Devant l'inutilité de cette démarche, il a coupé court et s'est retiré. Couper court à quelqu'un, Le quitter brusquement en lui faisant une réponse brève et décisive. Couper court à une chose, En finir avec elle, l'empêcher de se prolonger. Couper court à un entretien. Y mettre brusquement un terme.
DE COURT, loc. adv. D'une façon serrée. Tenir quelqu'un de court, Lui donner peu de liberté. Il n'est pas tout à fait prisonnier, mais il est tenu de court.
Fig. et fam., Prendre quelqu'un de court, Le presser sans lui donner assez de temps pour faire ce qu'on exige de lui. Je n'ose vous promettre mon article pour cette date : vous me prenez de court. J'ai été pris de court et n'ai pu lui envoyer la somme qu'il me demandait.
TOUT COURT signifie aussi Sans rien ajouter de plus. Nommer à tout propos la personne à qui l'on parle est un manque d'usage : on doit dire Monsieur ou Madame, tout court. Il me répondit un Non tout court.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Court par nombre de lettres.

Synonymes de Court en 3 lettres :



Synonymes de Court en 4 lettres :



Synonymes de Court en 10 lettres :



Synonymes de Court en 11 lettres :



Synonymes de Court en 12 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !