FAIBLE. adj. des deux genres. Qui est débile, qui manque de force, de vigueur. Il est sorti faible de sa maladie. Avoir les jambes faibles. Avoir la vue faible. Avoir la poitrine faible. Son pouls est très faible. Une faible constitution. Une faible santé. Ce cheval a les reins trop faibles. La femme est plus faible que l'homme. Il est trop faible pour porter une charge si pesante. Le sexe faible. Un faible enfant. Par extension, Cet orateur a paru faible dans la dernière discussion. Cet ouvrage est faible. Le style est la partie faible de cet ouvrage.
Il s'applique également aux Facultés intellectuelles. Les facultés de l'homme sont trop faibles pour pénétrer de semblables mystères. Notre faible raison n'y peut suffire. Il a une tête faible.
Il signifie en outre Qui manque de force morale, qui est trop indulgent, trop facile, sans fermeté. Cette mère est très faible pour ses enfants. Quel homme faible! Ce bon mais faible monarque était plus aimé que respecté. C'est un esprit faible, une âme faible, un cœur faible. Il était à craindre que cela ne fît impression sur les esprits faibles. On dit d'une femme qu'Elle est faible, qu'elle a été faible, lorsqu'elle s'est laissé séduire.
Dans l'Écriture, L'esprit est prompt et la chair est faible, L'homme compte quelquefois trop sur ses forces, il cède à la tentation.
Il signifie aussi figurément Qui manque de puissance, de ressources, etc. Aux prises avec les forces de la nature, l'homme se sent petit et faible. Un État faible et pauvre. Le gouvernement était alors trop faible pour dominer les factions.
Il signifie aussi Qui n'a pas assez de grosseur, d'épaisseur, de force, de solidité, etc., en parlant des Choses. Ce mur est trop faible. Cette poutre est faible. Les branches les plus faibles d'un arbre. Cette faible digue ne put résister à la violence des flots.
Il se dit particulièrement d'un Poste, d'une place de guerre peu fortifiée. Ce poste est faible, il sera bientôt emporté. Le côté le plus faible de la place.
Fig., Le côté faible d'une chose. Voyez CÔTÉ. On dit aussi La partie faible. Voyez FAIBLE, nom.
Il signifie encore figurément, tant au sens physique qu'au sens moral. Qui est peu considérable en son genre sous le rapport de la quantité, de l'étendue, de la valeur, de l'intensité, de l'énergie, etc. Une faible quantité. Il n'avait qu'une faible armée. Il partit avec une faible escorte. Il n'a que de bien faibles ressources. Un faible revenu. Il n'a qu'un faible intérêt dans cette affaire. Un son faible. Une lueur faible. Ce café, ce thé est faible. Une différence faible. Ils se rendirent après une faible résistance. Autant que mes faibles connaissances me permettent d'en juger. On méprisait leur faible autorité. Voilà une faible raison, un faible raisonnement, un faible argument, une faible défense. Cela est d'un faible secours. Ce n'est là qu'une faible consolation. Il ne m'en reste qu'un faible souvenir.
Monnaie faible, Qui n'a pas le poids, qui n'a pas le titre légal.
Il s'emploie souvent avec les prépositions de ou en suivies d'un nom qui caractérise le genre de faiblesse. Cet enfant est faible de la poitrine. Ce cheval est faible des reins. C'est un homme faible de caractère. Un ouvrage faible de raisonnement, faible de style. Un tableau faible de couleur. Cette armée est faible en infanterie, en artillerie, en aviation, etc., faible en nombre.
Il s'emploie souvent comme nom masculin et se dit, surtout dans le style soutenu, de Toute personne qui manque de puissance, de ressources. Protéger le faible contre le fort. Être l'appui, le soutien du faible, des faibles.
Il signifie aussi Personne dont l'âme n'est pas forte, et qui s'émeut, se trouble aisément. Ces récits ne font que troubler l'imagination des faibles. Il faut prendre garde de scandaliser les faibles.
Il signifie encore Ce qu'il y a de moins fort, de moins solide dans une chose. Le faible d'une machine, d'une poutre, d'une solive. Le faible d'une place.
Il signifie également au figuré Ce qu'il y a de défectueux en quelque chose. Connaître le fort et le faible d'une affaire.
Il désigne encore figurément le Principal défaut auquel une personne est sujette, son goût dominant. C'est son faible que le jeu. C'est là son faible. On l'a pris par son faible.
Avoir du faible, un faible pour quelqu'un, Avoir pour quelqu'un une préférence qui porte à lui complaire et à lui céder.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Faible par nombre de lettres.

Synonymes de Faible en 3 lettres :



Synonymes de Faible en 4 lettres :



Synonymes de Faible en 5 lettres :



Synonymes de Faible en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !