HOMME. n. m. Animal raisonnable, être formé d'un corps et d'une âme. Dans ce sens, il se dit en parlant de l'un et de l'autre sexe, et on l'emploie souvent au singulier pour désigner l'Espèce humaine en général. Dieu créa l'homme à son image. Le corps de l'homme. Les diverses races d'hommes. Tous les hommes sont égaux devant Dieu. Tous les hommes sont sujets à la mort. Tous les hommes ont été rachetés par JÉSUS-CHRIST. Les hommes du Nord. Les hommes du Midi. Les hommes de notre siècle. On le dit souvent de JÉSUS-CHRIST, par allusion au mystère de l'Incarnation. Le Fils de Dieu s'est fait homme. Il s'appelle lui-même, dans l'Évangile, le Fils de l'homme. Il est aussi appelé l'Homme de douleur. Il est vrai Dieu et vrai homme. Il est Homme-Dieu.
Les hommes de couleur, Les mulâtres, les hommes provenant du mélange de la race blanche et de la race noire.
Prov., L'homme propose et Dieu dispose. Voyez PROPOSER.
Dans le style de l'Écriture, Les enfants des hommes. Voyez ENFANT.
Dans le style mystique, Dépouiller le vieil homme, se dépouiller du vieil homme. Voyez DÉPOUILLER.
Il se dit souvent par rapport aux sentiments, aux passions, aux vicissitudes, aux Infirmités qui sont communes à tous les hommes, inhérentes à leur nature. Avoir un cœur d'homme. Au milieu des grandeurs, il n'a point oublié qu'il est homme. Il est homme et doit craindre les retours de la fortune. Dans cet écrivain on trouve rarement l'auteur et toujours l'homme.
Fig., Il y a toujours de l'homme, il se mêle toujours de l'homme dans nos actions, etc., Quelque sage qu'on soit, on montre toujours quelque faiblesse. On dit dans le même sens Il entre bien de l'homme dans ce qu'il fait, dans ce qu'il dit, etc.
Il se dit spécialement du Sexe masculin. Dieu a créé l'homme et la femme. Le premier homme. Il y avait autant d'hommes que de femmes. Elle fut séduite par cet homme. Elle ne veut épouser que l'homme de son choix. Les hommes qui composent une troupe, un régiment, etc. Faire manœuvrer, exercer des hommes. Une armée forte de cent mille hommes. Il y eut trois mille hommes de tués. Les hommes qui composent l'équipage d'un bâtiment. Jeune homme. Homme marié. Homme veuf. Homme d'âge. Vieil homme. Homme vieux. Méchant homme. Honnête homme. Digne homme. Homme brave. Homme sans foi, sans honneur, sans probité. Homme laborieux, entreprenant.
Fam., C'est un homme sans façon, se dit d'un Homme aisé à vivre; et aussi d'un Homme qui se gêne peu avec les autres et qui les met à l'aise.
En termes de Spiritualité chrétienne, C'est un homme fort intérieur, Très recueilli. On dit aussi L'homme intérieur, pour l'Homme spirituel, par opposition à l'Homme charnel. C'est un saint homme, se dit d'un Homme fort pieux et d'une vertu exemplaire.
Fam., C'est un pauvre homme, un petit bout d'homme, un plaisant homme. Termes de raillerie et de mépris.
C'est un bon cœur d'homme, une bonne tête d'homme, une bonne pâte d'homme, la crème des hommes, Façons de parler familières dont on se sert pour louer quelqu'un de la bonté de son cœur, de la force de son esprit, de la facilité de son humeur.
Bon homme a deux sens fort différents. Dans l'un, il se dit, par éloge, d'un Homme plein de droiture, de candeur, d'affection. Dans l'autre sens, il se dit, par dérision, d'un Homme simple, peu avisé, qui se laisse dominer et tromper; et alors on réunit ordinairement les deux mots. Voyez BONHOMME et BON, adjectif.
Fam., Brave homme se dit d'un Honnête homme, d'un homme bon, obligeant. C'est un brave homme. Vous êtes un brave homme d'être venu ici.
Ce n'est pas être homme, C'est être barbare, c'est n'avoir nul sentiment d'humanité.
On ne sait quel homme il est, On ne connaît pas son humeur.
Un homme tout d'une pièce, Un homme d'un caractère entier et qui ne connaît pas les ménagements et les demi-mesures.
C'est le dernier des hommes, C'est le plus vil, le plus méprisable de tous les hommes.
Prov., Tant vaut l'homme, tant vaut sa terre ou la terre, Les terres, les fonds de commerce, etc., rapportent en proportion de la capacité de celui qui les possède, de l'art de les faire valoir; et, en général, Chacun réussit dans son état en proportion de sa capacité personnelle.
Fig., Un grand homme, Un homme hors de pair, doué de qualités éminentes. Ainsi mourut ce grand homme. Les grands hommes de l'antiquité. Être mis au rang des grands hommes.
Un homme nouveau, Celui qui a fait fortune, qui n'a pas de naissance; le premier de sa race qui se fasse remarquer. Cicéron était un homme nouveau. On appelle aussi Nouvel homme ou Homme nouveau Le chrétien régénéré par la grâce.
Il y a grande différence d'homme à homme, Tous les hommes ne croient pas, n'agissent pas, ne pensent pas de la même façon. D'homme à homme se dit aussi à propos de confidences que deux personnes s'échangent à titre privé.
Quand il est joint à un nom par la préposition DE, il sert à marquer la profession, l'état ou les qualités bonnes ou mauvaises d'un homme. Homme de guerre. Homme d'épée. Homme d'Église. Homme d'État. Homme de robe. Homme de loi. Homme de lettres. Homme de théâtre. Homme de Bourse. Homme d'affaires. Homme de métier. Homme de journée. Homme de peine. Homme d'équipe. Homme de corvée. Grand homme de guerre. Homme de mer. Homme de bien. Homme d'honneur. Homme de courage. Homme d'esprit. Homme de génie. Homme de talent. Homme de goût. Homme de tête. Homme de cœur. Homme de savoir. Homme de cabinet. Homme d'intérieur. Homme des rues. Homme des champs. Homme des bois. Homme d'écurie. Homme de cheval. Homme de sport. Homme de qualité. Homme de naissance, de grande naissance. Homme du peuple. Homme de basse extraction. Homme de néant. Homme de rien. Homme de peu. Homme d'avenir. Homme de parti. Homme de poids. Homme de probité. Homme de parole. Homme de main. Homme d'exécution. Homme de résolution. Homme d'expédient. Homme de sang. Un homme de bonne volonté. Un homme d'une force prodigieuse. C'est un homme de bon conseil. Un homme de votre rang devrait ne donner que de bons exemples. Un homme du commun.
Homme du jour, Homme à la mode, l'homme dont on parle.
Homme du vieux temps, du temps passé, d'autrefois, Homme qui conserve les manières, les mœurs anciennes.
Homme du monde, Homme qui fréquente et aime le monde, qui en a les manières. Il se dit quelquefois par opposition aux Savants, aux artistes, etc. Le savant et l'homme du monde liront cet ouvrage avec plaisir.
Un homme de sac et de corde. Voyez CORDE.
Homme de pied, Fantassin. Deux mille hommes de pied.
Homme d'armes se disait anciennement d'un Cavalier armé de toutes pièces.
C'est un bon homme de cheval, un bel homme de cheval, Il manie bien un cheval.
Fig. et fam., Cela sent son homme de qualité, Cela marque un homme de qualité, c'est une chose digne d'un homme de qualité.
En homme d'honneur, Façon de parler dont on se sert en affirmant quelque chose.
C'est un homme de Dieu, tout de Dieu, tout en Dieu, se dit d'un Homme fort pieux, fort dévot.
Homme de confiance, Homme à qui l'on confie le soin de gérer ses affaires.
Homme d'importance, Homme qui jouit de crédit, de richesse, de pouvoir.
Homme d'argent, Homme qui ne s'occupe que d'affaires d'argent, qui fait passer l'argent avant tout.
Fig., Homme de paille, Homme de néant, de nulle considération. Il se dit plus particulièrement de ces Gens qui prêtent leur nom et qu'on fait intervenir dans une affaire, quoiqu'ils n'y aient point de véritable intérêt. C'est lui qui a signé le marché pour cette fourniture, mais il n'est qu'un homme de paille.
Homme d'affaires se disait autrefois d'un Homme employé dans les affaires de finance et dans les fermes du roi. Il épousa la fille d'un homme d'affaires. On le dit maintenant d'un Agent d'affaires. J'ai confié le soin de mon procès à un homme d'affaires intelligent. Il se dit aussi d'un Homme qui a soin des affaires domestiques d'un grand seigneur, d'un homme riche, etc. Parlez à l'homme d'affaires d'un tel. Il lui envoya son homme d'affaires.
Homme des bois, Nom donné vulgairement à l'orang-outang et qu'on applique aussi à d'autres grands singes.
Homme marin, Nom donné, par ignorance, à des phoques et à des lamentins.
HOMME, joint avec un infinitif ou avec un nom par la préposition À, sert ordinairement à marquer, en bien ou en mal, De quoi un homme est capable. Il n'est pas homme à souffrir, à endurer un affront. Il est homme à tout entreprendre, à tout hasarder. Il est homme à s'en venger. Homme à idées. Homme à projets. Homme à femmes.
Homme à tout faire, Homme qui est capable de tout.
Fam., C'est un homme à tout, se dit d'un Homme qui est propre à différents genres de travaux, de services. Ce domestique est fort intelligent, c'est un homme à tout.
Il s'emploie avec le même complément pour marquer De quoi un homme est digne, soit en bien, soit en mal; et alors, au lieu de dire, Il est homme à, on dit plus ordinairement C'est un homme à. C'est un homme à noyer, à pendre, un homme à nasardes, à étrivières. C'est un homme à parvenir aux premières places. C'est un homme à ménager, à employer.
Avec les adjectifs possessifs, il signifie souvent un Homme propre et convenable à ce qu'on veut, l'homme dont on a affaire, un homme tel qu'il faut. C'est mon homme. Si vous pensez ainsi, vous n'êtes pas mon homme. Je ne suis pas leur homme. Je suis votre homme. On dit en ce sens, mais en plaisantant : Vous avez bien trouvé votre homme. Il a bien trouvé son homme.
Il se dit également d'Hommes soumis aux ordres d'un autre, et plus particulièrement des Soldats et des hommes de peine. Rassemblez vos hommes. Il ne manque aucun de nos hommes. Je donne tant à mes hommes par jour. Envoyez-moi un de vos hommes.
Il se dit aussi pour l'Homme dont il s'agit, dont on parle. N'ayant pas trouvé son homme où il l'avait laissé... Mon homme était déjà parti. Notre homme ne se le fit pas répéter. C'est un habile spadassin qui ne manque jamais son homme, qui vous a bientôt expédié son homme. Cette maladie emporte bientôt son homme.
Il se dit, populairement, pour Mari. J'irai avec mon homme souper chez vous.
En termes de Jurisprudence féodale, il se disait pour Vassal. Le seigneur féodal pouvait, par faute d'homme, mettre en sa main le fief qui relevait de lui. On disait dans le même sens : Homme lige. Homme vivant, mourant et confiscant. Homme de mainmorte.
Par extension, Il est l'homme d'un tel, Il est présenté, commis, délégué, rétribué par lui, il est son partisan déclaré.
HOMME se dit absolument pour Homme de cœur, homme de fermeté. Se montrer homme. Il a montré qu'il était homme. Soyez homme. C'est un homme que cet homme-là.
Par mépris, Ce n'est pas un homme, C'est un homme faible. Si vous agissez ainsi, vous n'êtes pas un homme.
HOMME se dit encore de Celui qui est parvenu à l'âge de virilité. Ce n'est encore qu'un enfant; quand il sera homme... C'est un homme fait.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes d'Homme par nombre de lettres.

Synonymes d'Homme en 3 lettres :



Synonymes d'Homme en 4 lettres :



Synonymes d'Homme en 5 lettres :



Synonymes d'Homme en 6 lettres :



Synonymes d'Homme en 9 lettres :



Synonymes d'Homme en 10 lettres :



Synonymes d'Homme en 11 lettres :



Synonymes d'Homme en 12 lettres :



Synonymes d'Homme en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !