BÉNÉFICE. n. m. Gain, profit. Tout a tourné à son bénéfice. Il a eu du bénéfice dans cette affaire. Calculer tous les bénéfices que doit procurer une entreprise. Les pertes ont excédé les bénéfices. De gros bénéfices. On doit donner incessamment une représentation au bénéfice de tel comédien. Représentation à bénéfice.
Il désigne au figuré le Droit de n'admettre une chose qu'avec certaines réserves. Sous le bénéfice de ces observations, je me range à votre opinion.
Bénéfice de discussion, de division, Bénéfices de la loi qui interviennent dans les litiges relatifs aux cautionnements ou aux successions.
Bénéfice d'âge, Lettres de bénéfice d'âge, Lettres de chancellerie que les mineurs obtenaient jadis pour être émancipés et pour gouverner eux-mêmes leurs biens, en vertu de cette dispense, jusqu'à leur pleine majorité.
D'une manière générale on désigne par Bénéfice d'âge l'Avantage qui est fait à quelqu'un parce qu'il est plus âgé qu'un autre. Il avait eu le même nombre de voix que son concurrent, mais il l'a emporté au bénéfice d'âge.
En termes de Jurisprudence, Bénéfice d'inventaire, Faculté accordée par la loi à l'héritier de n'être tenu des dettes et charges d'une succession que jusqu'à concurrence de l'actif constaté par un inventaire. Héritier par bénéfice d'inventaire. Jouir, être déchu du bénéfice d'inventaire. Accepter une succession sous bénéfice d'inventaire. Sous bénéfice d'inventaire, en particulier, se dit figurément pour exprimer qu'Avant d'admettre une doctrine, une opinion, un fait, etc., on se réserve de les vérifier. On a dit d'un sceptique célèbre qu'il ne croyait en Dieu que sous bénéfice d'inventaire. Je n'accepte ce récit que sous bénéfice d'inventaire.
BÉNÉFICE se disait particulièrement des Terres conquises dans la Gaule par les Francs et que les chefs ou princes distribuaient à leurs compagnons d'armes. Originairement les bénéfices ou fiefs n'étaient donnés qu'à vie; ensuite ils devinrent héréditaires.
Il se disait aussi d'un Titre, d'une dignité ecclésiastique accompagnée d'un revenu. Les charges d'un bénéfice. La collation d'un bénéfice. La nomination des bénéfices. Pourvoir quelqu'un d'un bénéfice. Poursuivre un bénéfice.
Prov. et fig., Il faut prendre le bénéfice avec les charges, Il faut se résoudre à essuyer les incommodités d'une chose qui d'ailleurs est avantageuse.
Il se disait aussi du Lieu même où étaient l'église et le bien du bénéfice. Un bénéfice bien situé. Résider à son bénéfice, dans son bénéfice.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Bénéfice par nombre de lettres.

Synonymes de Bénéfice en 4 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 5 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 6 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 7 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 8 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 9 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 10 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 11 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 12 lettres :



Synonymes de Bénéfice en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !