POUSSER. v. tr. Faire pression contre quelqu'un ou contre quelque chose, pour l'ôter de sa place. Pousser quelque chose avec la main, avec le pied. Pousser un fauteuil, une chaise, un lit. Pousser quelqu'un dans un précipice. Pousser quelqu'un dehors. Ne poussez pas!
Pousser quelqu'un du coude, du genou, Le toucher doucement avec le coude, avec le genou, pour l'avertir de quelque chose, pour lui faire prendre garde à quelque chose. On dit quelquefois simplement, dans le même sens : Pousser. Il me poussa pour m'avertir que j'allais dire quelque chose de trop.
Fig. et fam., Va comme je te pousse, N'importe comment. Ce travail a été fait va comme je te pousse : il est entièrement à recommencer.
POUSSER signifie aussi Imprimer quelque mouvement à un corps, soit en le lançant, soit en le frappant. Pousser une balle. Pousser le dé. Les vents ont poussé le navire dans le port, contre des récifs. Pousser la porte.
Fam., Pousser la porte au nez de quelqu'un, Empêcher quelqu'un d'entrer, en fermant la porte brusquement. Il voulait entrer dans la chambre, mais on lui poussa la porte au nez.
En termes d'Escrime, Pousser un coup de fleuret, un coup d'épée, une botte à quelqu'un, Lui porter un coup de fleuret, un coup d'épée, une botte.
Fig. et fam., Pousser une botte à quelqu'un, L'attaquer de paroles et le presser vivement.
Fig. et fam., Pousser sa pointe, Courtiser une femme, se montrer entreprenant auprès d'elle.
En termes de Dorure sur cuir et de Reliure, Pousser des filets, des nervures, etc., Imprimer sur le cuir des ornements, par le moyen de roulettes ou de fers à dorer.
POUSSER se dit encore des Paroles, des sons, qui sortent de la bouche avec force. Il poussait des cris. Pousser des soupirs. Pousser des hurlements. Pousser des paroles entrecoupées de soupirs.
Il signifie aussi Porter plus loin, reculer. La pièce de terre qu'il vient d'acheter le force à pousser son mur de clôture plus loin. Le traité de paix a poussé nos frontières jusqu'à tel fleuve.
Il signifie encore Prolonger, étendre. Il faudrait pousser ce parterre plus loin. Il faut pousser cette allée jusqu'à tel endroit. Alexandre a poussé ses conquêtes jusqu'à l'Indus.
Il s'emploie aussi figurément et signifie Presser, attaquer, choquer quelqu'un. Vous me poussez trop. Si vous le poussez davantage, il sera obligé de se défendre. Il l'a poussé vivement dans la dispute.
Pousser quelqu'un à bout, Le mettre en colère à force d'abuser de sa patience. Vous me poussez à bout. On dit de même Pousser à bout la patience de quelqu'un.
Pousser quelqu'un dans ses derniers retranchements, Le forcer, dans une discussion, à donner ses derniers arguments, à avouer ce qu'il avait réussi à cacher ou à réserver jusque-là.
POUSSER signifie aussi Engager fortement, inciter quelqu'un. On l'a poussé à se fâcher, à se battre, à déshériter son fils. Je ne voulais pas faire cette acquisition, c'est lui qui m'y a poussé.
Il signifie encore, figurément, Porter en avant quelqu'un, le faire avancer. C'est un tel qui l'a poussé. Pour réussir dans cette carrière, il faut être poussé par des gens influents. Se pousser dans l'industrie, dans les finances.
Pousser quelqu'un dans le monde, Lui faciliter les moyens d'y faire sa fortune, d'accéder à une situation supérieure.
Pousser un écolier, un élève, Lui faire faire des progrès. Ce maître ne pousse pas assez ses élèves. Il l'a poussé assez loin dans les mathématiques. Il se dit plus particulièrement des Sujets que l'on distingue. Il ne s'occupe guère de sa classe, mais il pousse les premiers.
Pousser un cheval, Lui faire donner tout l'effort dont il est capable. On dit, par analogie, Pousser sa voiture, en parlant d'une Automobile. Il ne faut pas pousser à fond le moteur.
POUSSER s'emploie aussi figurément en parlant des Choses et signifie Porter, étendre. Pousser la raillerie trop loin. Pousser l'impudence, l'effronterie, la fourberie à l'extrême. Pousser bien loin la patience. Pousser un raisonnement jusqu'au bout. Il pousse la valeur jusqu'à la témérité, la libéralité jusqu'à la profusion. Il a poussé loin sa fortune. Pousser les choses à l'extrême. Pousser un raisonnement jusqu'au bout.
Pousser ses succès, Les augmenter, les continuer. On dit dans le même sens : Pousser son avantage. Pousser sa pointe.
Pousser son travail, Le faire avancer. On dit de même Pousser des travaux, les pousser avec activité.
Pousser une affaire, La poursuivre avec activité. Pousser le siège d'une place, etc.
Pousser jusqu'au bout l'aventure, Suivre jusqu'à son dénouement, jusqu'à sa conclusion une aventure dans laquelle on s'est engagé.
Pousser les choses au noir, Avoir un parti pris de pessimisme.
Pousser une chose aux enchères, Porter l'enchère jusqu'à un certain prix. Il a poussé ce tableau jusqu'à cent mille francs.
Absolument et familièrement, Poussez! Allez toujours, continuez. Il est vieux.
POUSSER se dit en outre des Arbres et des plantes, dont les racines, les branches, les fleurs, etc., croissent, se développent. Les arbres commencent à pousser des boutons, des feuilles. Cet arbre pousse ses racines entre deux terres. Cet arbre ne pousse que du bois.
POUSSER est aussi intransitif et signifie Croître, se développer. Il se dit particulièrement de Toute croissance qui a lieu dans les arbres et dans les plantes. Les arbres commencent à pousser. Ces fleurs poussent déjà. Les blés ont bien poussé.
Il se dit aussi de la Barbe, des cheveux, du poil, des dents, des ongles, etc. Sa barbe, ses cheveux, ses ongles ont beaucoup poussé pendant sa maladie. Le poil des chevaux pousse pendant l'hiver. Il a poussé une nouvelle dent à cet enfant.
POUSSER, intransitif, signifie aussi Exercer une poussée, une pression. Il se dit spécialement, en termes d'Architecture, des Terres, des voûtes, etc., qui font effort, par leur poids, contre les constructions destinées à les soutenir. Les terres ont poussé contre le mur du quai, de la terrasse. L'arche a poussé contre les culées du pont.
Ce mur pousse en dehors, Une pression le porte en dehors, il subit une déformation et menace ruine.
Fig. et fam., Pousser à la roue, Aider. Il aurait obtenu cette grâce si quelqu'un avait poussé à la roue.
POUSSER signifie encore Se porter en avant, s'avancer. Il a poussé droit à son adversaire.
Pousser aux ennemis
, Aller aux ennemis pour les charger. Il est vieux et ne se disait que de la Cavalerie.
Fam., Pousser jusqu'à tel endroit, Continuer sa route, sa marche jusqu'à tel endroit. Nous poussâmes jusqu'à la ville. Poussons jusqu'à ce village, et là nous ferons une halte.
Ce tableau pousse au noir, Ses couleurs noircissent.
POUSSER, intransitif, se dit aussi des Chevaux qui ont la respiration difficile. Un cheval qui pousse. Ce cheval pousse beaucoup.
Vin poussé, Vin gâté par une chaleur qui le fait fermenter hors de saison.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Pousser par nombre de lettres.

Synonymes de Pousser en 5 lettres :



Synonymes de Pousser en 6 lettres :



Synonymes de Pousser en 11 lettres :



Synonymes de Pousser en 12 lettres :



Synonymes de Pousser en 16 lettres :




je pousse
tu pousses
il pousse
nous poussons
vous poussez
ils poussent

j'ai poussé
tu as poussé
il a poussé
nous avons poussé
vous avez poussé
ils ont poussé

je poussais
tu poussais
il poussait
nous poussions
vous poussiez
ils poussaient

j'avais poussé
tu avais poussé
il avait poussé
nous avions poussé
vous aviez poussé
ils avaient poussé

je poussai
tu poussas
il poussa
nous poussâmes
vous poussâtes
ils poussèrent

j'eus poussé
tu eus poussé
il eut poussé
nous eûmes poussé
vous eûtes poussé
ils eurent poussé

je pousserai
tu pousseras
il poussera
nous pousserons
vous pousserez
ils pousseront

j'aurai poussé
tu auras poussé
il aura poussé
nous aurons poussé
vous aurez poussé
ils auront poussé

que je pousse
que tu pousses
qu'il pousse
que nous poussions
que vous poussiez
qu'ils poussent

que j'aie poussé
que tu aies poussé
qu'il ait poussé
que nous ayons poussé
que vous ayez poussé
qu'ils aient poussé

que je poussasse
que tu poussasses
qu'il poussât
que nous poussassions
que vous poussassiez
qu'ils poussassent

que j'eusse poussé
que tu eusses poussé
qu'il eût poussé
que nous eussions poussé
que vous eussiez poussé
qu'ils eussent poussé

je pousserais
tu pousserais
il pousserait
nous pousserions
vous pousseriez
ils pousseraient

j'aurais poussé
tu aurais poussé
il aurait poussé
nous aurions poussé
vous auriez poussé
ils auraient poussé

pousse
poussons
poussez

aie poussé
ayons poussé
ayez poussé

Présent

 
pousser

Passé

 
avoir poussé

Présent

poussant

Passé

poussé
ayant poussé

Présent

en poussant

Passé

en ayant poussé
 

Verbe pousser

Le verbe pousser est un verbe du 1er groupe. Il est employé couramment en français.
Le verbe pousser possède la conjugaison des verbes en : -er
Le verbe pousser se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe pousser est de type transitif direct, intransitif.
Le verbe pousser peut se conjuguer à la forme pronominale: Se pousser
La voix passive peut être utilisée pour le verbe pousser car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe pousser est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer.

Le verbe pousser possède la conjugaison des verbes en : -er. Les verbes en -er sont tous réguliers (sauf pour le verbe aller qui est complètement irrégulier et donc du 3ème groupe). Les terminaisons du premier groupe ne présentent aucune variation, ni exception.
A noter: bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, certains types de verbes du premier groupe en -cer, -ger, -yer, -eter, -eler, -é-consonne(s)-er, -e-consonne-er ainsi que le verbe envoyer et ces dérivés possèdent un radical, qui lui, subit de nombreuses variations lors de la conjugaison.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous

Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !