FONDS. n. m. Le sol d'une terre, d'un champ, d'un domaine. Cultiver un fonds. Bâtir sur son fonds.
Biens-fonds se dit des Biens immeubles, comme les terres, les maisons. Être riche en biens-fonds.
Fonds dotal, Immeuble constitué en dot à la femme.
Le fonds et le tréfonds, Le fonds et tout ce qui en dépend. Vendre le fonds et le tréfonds, Fig. et fam., Savoir le fonds et le tréfonds d'une affaire, La posséder parfaitement.
Il se dit encore d'un Établissement industriel ou commercial, avec ce qui en dépend comme marchandises, ustensiles, clientèle et bail. Ce marchand a vendu son fonds et s'est retiré des affaires. Fonds de commerce. Un fonds de boulanger, d'épicier, de bijoutier, etc. Il a un excellent fonds de librairie.
Il se dit figurément de Ce qu'une personne a d'essentiel dans ses qualités naturelles ou acquises. Cela prouve un grand fonds de savoir, un grand fonds d'érudition. Cela part d'un fonds de probité. Il n'a point tiré cela de son propre fonds. J'ai pour lui un grand fonds d'estime. Un excellent fonds de santé.
Il se dit quelquefois, figurément, d'une Science, d'une matière, d'un sujet, par rapport à ce qu'ils peuvent fournir de ressources ou offrir de résultats. C'est un fonds très riche et qu'on n'a point encore exploité.
Il se dit aussi de Sommes plus ou moins considérables destinées à quelque chose. Le fonds du Trésor, de la Banque. Les fonds destinés pour la guerre, pour les bâtiments, pour l'artillerie, pour la marine. N'avoir point de fonds pour payer. Employer les fonds. C'est moi qui ferai les fonds de cette entreprise. Fonds social. Verser des fonds dans une caisse, à une caisse. Des fonds destinés à l'amortissement de la dette publique. Bailleur de fonds. Appel de fonds. Détournement de fonds. Fonds de réserve. Fonds de garantie. Fonds de prévoyance.
Il se dit quelquefois familièrement, au pluriel, d'un Avoir, d'un pécule en argent. Être en fonds. Avoir des fonds. Mes fonds sont bas. Ses fonds commencent à baisser. Placer avantageusement ses fonds.
Fonds publics, ou Fonds, Les titres de rentes créés par les États et cotés à la Bourse; les titres créés par les caisses publiques et aussi le Prix de ces titres. Spéculer sur les fonds publics. Les fonds ont baissé. Cette nouvelle a fait monter les fonds.
Placer, mettre son argent à fonds perdu, Placer son argent en viager, c'est-à-dire à condition d'en recevoir sa vie durant un intérêt convenu, en abandonnant le capital. On dit dans un sens analogue Donner une maison à fonds perdu. Vendre un bien à fonds perdu.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Fonds par nombre de lettres.

Synonymes de Fonds en 5 lettres :



Synonymes de Fonds en 6 lettres :



Synonymes de Fonds en 7 lettres :



Synonymes de Fonds en 8 lettres :



Synonymes de Fonds en 9 lettres :



Synonymes de Fonds en 10 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Fonds par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !