SANG. n. m. Liquide rouge qui, circulant par les artères et les veines dans les diverses parties du corps de l'homme et des animaux y entretient la vie. Sang artériel. Sang veineux. Sang extravasé. Un caillot de sang. Le sang coule, circule dans les veines. La circulation du sang. Tirer à quelqu'un une palette de sang. Un sang riche. Un sang pauvre, appauvri. Ce remède purifie, rafraîchit le sang. Le sang coulait, ruisselait de sa plaie. Il est tout en sang. Il crache du sang, le sang. On le trouva baigné dans son sang. Il était couvert de sang. Il perdait tout son sang. Elle a eu une grande perte de sang. Le sang lui monte à la tête, au visage. Éviter l'effusion du sang. Des ruisseaux de sang. La terre était toute trempée de sang. Transfusion du sang. Le sang des martyrs. Le sang précieux de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST ou simplement le Précieux sang. Il a donné son sang pour nous racheter. Le corps et le sang de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST dans le mystère de l'Eucharistie.
Coup de sang, Hémorragie cérébrale.
Il y a eu beaucoup de sang répandu dans cette guerre, dans cette bataille, Beaucoup d'hommes y ont péri. Faire couler le sang, Être cause d'une guerre ou d'une rixe sanglante. On dit de même : Le sang a coulé, a été répandu, Il y a eu des personnes blessées dans cet engagement, dans cette rixe.
Se battre au premier sang, Se battre en duel, sous la condition de cesser le combat aussitôt qu'un des deux adversaires aura été blessé.
Mettre un pays à feu et à sang, Le ravager et y commettre toutes sortes de cruautés. Mettre quelqu'un en sang, tout en sang, Blesser quelqu'un de manière qu'il soit couvert de sang.
Fouetter, mordre jusqu'au sang, Jusqu'à entamer la chair et en faire sortir le sang.
Fig., Il aime le sang, il est altéré de sang, il se plaît dans le sang, il se repaît de sang se dit d'un Homme cruel qui aime à répandre le sang. On dit de même : Se baigner dans le sang, Faire mourir beaucoup de monde, par cruauté.
Fig., Verser le sang, répandre le sang, tremper ses mains dans le sang, Donner la mort à un homme, à des hommes. Épargner le sang, Épargner la vie des hommes.
Fig., Le sang de cet homme crie vengeance, demande vengeance, Il faut que le meurtre de cet homme soit vengé.
Fig., Que son sang soit sur nous et sur nos enfants, Que la responsabilité de sa mort retombe sur nous et nos enfants.
Fig., Payer une chose de son sang, Être mis à mort pour l'avoir faite ou dite.
Fig., Laver son injure dans le sang, Se venger de quelque insulte flétrissante, en tuant ou blessant celui de qui on l'a reçue.
Fig., Je donnerais de mon sang, le plus pur de mon sang pour... se dit quand on veut exprimer les Sacrifices que l'on serait disposé à faire pour une personne ou pour une chose. On dit aussi familièrement : Je voudrais qu'il m'en eût coûté une pinte de mon sang et que cela fût ainsi, ne fût pas ainsi.
Fig., Je le signerais de mon sang se dit pour Assurer la vérité d'une chose.
Fig., Je n'avais pas une goutte de sang dans les veines se dit pour exprimer qu'on était saisi d'effroi, d'horreur.
Fig., Cela rafraîchit le sang, calme le sang se dit de Ce qui arrive d'agréable.
Fig., Cela fait faire du mauvais sang se dit de Ce qui arrive de fâcheux. On dit familièrement dans un sens analogue : Se faire du mauvais sang, Éprouver de l'ennui, de l'impatience, de l'inquiétude; et dans le sens contraire : Se faire du bon sang, se faire une pinte de bon sang, Éprouver du contentement, du plaisir.
Fig., Cela glace le sang se dit de Ce qui cause un grand effroi. Cette nouvelle a glacé mon sang dans mes veines.
Fig., Cela fait bouillir le sang se dit de Ce qui cause beaucoup d'impatience. Mon sang bout quand je vois de pareilles choses.
Fig., Le sang lui bout dans les veines se dit d'un Jeune homme ardent, fougueux, qui est dans la première vigueur de l'âge.
Fig., Le sang lui monte à la tête, Il est près de se fâcher, de se mettre en colère. Le sang lui monte facilement à la tête.
Fig. et fam., Tout mon sang n'a fait qu'un tour, J'ai été vivement ému, j'ai été bouleversé.
Fig., Pleurer des larmes de sang, Répandre des larmes amères, avoir un extrême regret.
Fig., Suer sang et eau, Faire de grands efforts, se donner beaucoup de peine.
Fig., Sucer le sang du peuple, s'engraisser du sang du peuple se dit des Gens en place qui font des concussions, qui pillent le peuple.
Fig., Cet homme a du sang dans les veines, Il est sensible à l'injure, il sait la repousser avec vigueur. Il n'a pas de sang dans les veines, Il n'a pas de vivacité, d'énergie.
Fig., Il a le sang chaud, Il est prompt et colère.
Fam. et pop., Avoir du sang de poulet, du sang de navet se dit d'une Personne sans énergie, d'un poltron.
Fig., Avoir du sang bleu, Être d'une origine aristocratique.
Fig., Impôt du sang, Service militaire.
En termes de Théologie, Baptême de sang, Martyre souffert sans avoir reçu le baptême.
En termes d'Histoire naturelle, Animaux à sang blanc, Les mollusques et autres animaux dont le sang est blanc; par opposition aux Animaux à sang rouge, Les quadrupèdes, les oiseaux, les reptiles et les poissons. Animaux à sang froid, Animaux dont le sang n'est pas sensiblement plus chaud que le milieu qu'ils habitent.
Sang-froid. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
SANG, en termes de l'Écriture sainte, désigne la Nature humaine; et dans cette acception il est ordinairement joint au mot Chair. JÉSUS-CHRIST a dit à saint Pierre : Ce n'est point la chair et le sang qui vous l'ont révélé. On dit dans une acception analogue : Les affections de la chair et du sang, Les sentiments naturels.
Il signifie aussi, figurément, Race, extraction, famille. Être de noble sang, d'un sang vil, d'un sang abject. Être d'un sang illustre, de sang royal. Les liens du sang. Il est du sang de ce héros. Le sang des du Guesclin.
Princes du sang, Les princes qui sont de la maison régnante.
Droit du sang, Le droit que la naissance donne. Il parvint à la couronne par le droit du sang.
Un homme de sang mêlé et elliptiquement Un sang mêlé, Un homme issu du croisement de races différentes.
Cela est dans le sang se dit quand Une personne a quelque bonne ou quelque mauvaise qualité, qu'elle tient de famille. Il se dit aussi de Goûts, de dispositions innées. J'ai cela dans le sang.
SANG se dit aussi, dans un sens moins étendu, des Enfants par rapport à leur père. C'est votre fils, c'est votre sang. Je reconnais mon sang à cette noble résolution.
La voix du sang, L'attrait secret qu'on prétend que la nature donne quelquefois pour une personne de même sang, quoiqu'on ne la connaisse pas.
Prov. et fam., Bon sang ne peut mentir, Les personnes nées d'honnêtes parents ne dégénèrent point.
SANG se dit aussi dans le sens de Race, en parlant des Chevaux. Un cheval de sang arabe. Un cheval de pur sang et elliptiquement Un pur sang.
Demi-sang, Produit d'un cheval de pur sang avec un autre de race commune.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Sang par nombre de lettres.

Synonymes de Sang en 4 lettres :



Synonymes de Sang en 5 lettres :



Synonymes de Sang en 6 lettres :



Synonymes de Sang en 7 lettres :



Synonymes de Sang en 8 lettres :



Synonymes de Sang en 9 lettres :



Synonymes de Sang en 10 lettres :



Synonymes de Sang en 11 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !