PASSAGE. n. m. Action de passer. Il peut avoir pour complément soit celui ou ceux qui passent, soit le lieu par où l'on passe. Guetter le passage de quelqu'un. Le passage de l'armée. Le passage des troupes. Le passage de la mer Rouge. Le passage de la rivière. Le passage des Alpes. Le passage du pont est interdit pendant les grosses eaux.
Il se dit particulièrement en parlant des Oiseaux et des poissons qui changent de région dans certaines saisons. Le passage des ramiers, des cailles, des bécasses. Le passage des harengs, des morues.
Oiseaux de passage, Les oiseaux qui en certaine saison passent d'un pays dans un autre. Les hirondelles, les cailles sont des oiseaux de passage.
Fig. et fam., C'est un oiseau de passage, se dit d'une Personne qui n'est en quelque lieu que pour peu de temps, qui ne fait qu'y passer.
PASSAGE se dit aussi en parlant des Liquides et des gaz. Faire une ouverture pour le passage de l'air, de la fumée. Lever une vanne pour permettre le passage de l'eau dans une rigole.
En termes d'Astronomie, il désigne le Moment où un astre est interposé entre l'œil d'un observateur et d'autres corps fixes ou mobiles auxquels il rapporte sa position. Observer le passage de Vénus sur le disque du soleil.
PASSAGE signifie figurément Transition. Le passage de cette idée à celle qui la suit est trop brusque, n'est pas bien ménagé. Le passage du jour à la nuit. Le passage d'une teinte à une autre, dans un tableau. Le passage d'un ton, d'un mode à un autre, dans un morceau de musique.
Il désigne aussi le Changement d'une situation, d'une disposition d'âme en une autre. Le passage d'une vie mondaine à une vie chrétienne. Le passage d'une confiance excessive à une méfiance exagérée.
Fig., La vie n'est qu'un passage, Elle est courte.
PASSAGE désigne encore le Lieu par où l'on passe. Cet endroit est très fréquenté, c'est un grand passage. Pourquoi voulez-vous traverser ce champ? ce n'est pas un passage. Ôtez-vous du passage, de mon passage. Se saisir, s'emparer des passages. Garder les passages. Ce pays a refusé de donner, de livrer passage par son territoire aux belligérants. Fermer le passage. Défendre le passage. Le passage est embarrassé. Le passage est ouvert. Se faire, s'ouvrir, se frayer un passage. Occuper, disputer, tenter un passage. Cette galerie sert de passage. Ce passage est bien étroit. Un torrent qui se fait passage entre des rochers.
En termes de Chemin de fer, Passage à niveau, Endroit où une route traverse au même niveau une voie ferrée.
PASSAGE se dit de Galeries, généralement couvertes et réservées aux piétons, qui servent de dégagement aux rues voisines. Le passage Choiseul. Le passage des Panoramas. Construire un passage. Un passage pavé de dalles et couvert d'un vitrage. La plupart des passages sont fermés de portes ou de grilles pendant la nuit.
En termes de Jurisprudence, il signifie Droit général ou particulier de passer sur la propriété d'autrui, par prescription ou par convention. Passage de souffrance, de servitude. Il doit un passage par son parc.
Il se dit également du Droit qu'on paie pour traverser une rivière dans un bac ou dans un bateau, pour passer sur un pont, par une écluse, etc. Payez le passage, votre passage. Ce passage de pont appartient à la ville.
Il se dit encore de la Somme qu'il faut payer pour un voyage sur mer, pour une traversée. J'ai payé mon passage sur le paquebot. On fait une réduction aux familles nombreuses sur le prix du passage, sur le passage.
PASSAGE signifie aussi, figurément, Certain endroit d'un auteur, d'un ouvrage, que l'on cite, que l'on allègue, que l'on indique. Il y a dans ce livre un beau passage, un passage très remarquable. Passage obscur, difficile. Citer, rapporter, commenter, expliquer un passage. Se reporter à un passage. Passage de l'Écriture, de saint Augustin, de Cicéron.
En termes de Musique, il désigne Quelques mesures ou quelques phrases d'une œuvre. Travaillez beaucoup ce passage, il est difficile. Dans cet opéra, tout n'est pas intéressant, mais il y a de beaux passages.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Passage par nombre de lettres.

Synonymes de Passage en 3 lettres :



Synonymes de Passage en 4 lettres :



Synonymes de Passage en 11 lettres :



Synonymes de Passage en 12 lettres :



Synonymes de Passage en 13 lettres :



Synonymes de Passage en 14 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !