CHANGE. n. m. Action de changer, troc d'une chose contre une autre. Il n'est guère usité, en ce sens, que dans ces locutions : Gagner au change, Perdre au change.
Il signifie, en termes de Banque, Conversion d'une monnaie en une autre monnaie équivalente ou de billets de banque contre de la monnaie. Faire le change. Change de monnaie. Bureau de change.
Il signifie encore Prix demandé pour convertir la monnaie en une autre monnaie ou pour remettre une somme d'une place sur une autre place. Le change sur Berlin, sur Londres est de tant pour cent. Le change a augmenté. Le change est au pair. Le change est haut. Le change est bas. Le change est désavantageux. Coter le change, Marquer le taux du change.
Il se dit aussi de la Remise d'une somme d'une ville sur une autre ville. Cette remise peut être réalisée au moyen de numéraire ou d'effets de commerce qu'on appelle Lettre de change ou simplement Change. Je vends, j'achète du change, j'ai besoin de change.
Il désigne aussi l'Écart entre la valeur nominale d'une monnaie et la valeur pour laquelle cette monnaie est acceptée dans la circulation.
Il désigne, par extension, le Lieu où se font ces opérations. Aller au change.
Fig. et fam., Rendre le change à quelqu'un, Lui faire une réplique ingénieuse ou vive, lui rendre la pareille.
Agent de change. Voyez AGENT.
En termes de Chasse, il signifie Substitution que fait une bête poursuivie par les chiens d'une autre bête qu'elle met à sa place. La bête donne le change. Les chiens prennent le change, tournent au change, Ils quittent la bête qui a été lancée pour courir la nouvelle bête. Les chiens gardent le change, ne tournent pas au change, Ils ne se laissent pas emporter après la nouvelle bête et continuent à chasser la bête qui a été lancée.
Fig., Donner le change à quelqu'un, Détourner adroitement quelqu'un du dessein, des vues qu'il peut avoir, en lui donnant lieu de croire une chose pour une autre. Prendre le change, Se laisser tromper de cette manière, par ignorance ou par simplicité ou Se tromper, se méprendre sur un objet, sur une affaire. Faire prendre le change à quelqu'un, Le tromper, l'induire en erreur.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Change par nombre de lettres.

Synonymes de Change en 4 lettres :



Synonymes de Change en 6 lettres :



Synonymes de Change en 7 lettres :



Synonymes de Change en 8 lettres :



Synonymes de Change en 10 lettres :



Synonymes de Change en 11 lettres :



Synonymes de Change en 13 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Change par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !