CHAMP. n. m. Pièce de terre labourable, qui ordinairement n'est pas entourée de murs. Champ fertile. Champ stérile. Champ de tant de superficie. Labourer, cultiver, fumer, semer, moissonner un champ. Champ de blé. Au bout du champ. Au milieu d'un champ. Fig., Un champ d'observation.
En plein champ, Au milieu des champs, de la campagne. Passer la nuit en plein champ.
Champ de foire, Emplacement où se tiennent les marchés, les foires.
Champ de course, Espace où se font des courses de chevaux.
Champ du repos se dit d'un Cimetière. On dit aussi dans le même sens Champ des morts.
Champs Élysées, Lieu de séjour réservé, d'après les Anciens, à ceux qui ont mené une vie vertueuse.
Au pluriel, il signifie Toutes sortes de terres, tant les terres labourables que les prés, les bois, les bruyères, etc., pris tous ensemble. Mener les vaches, les brebis aux champs. Fleurs des champs. Se promener dans les champs. Il ne fait pas bon aux champs dans cette saison.
À travers champs, Hors des routes battues. Prendre, aller à travers champs. On dit aussi À travers les champs.
Fig. et fam., Se sauver à travers champs, se dit d'une Personne qui essaie, par différents discours, d'échapper à une question pressante.
Courir les champs, Se promener, errer dans les champs. Et, au figuré, en parlant de l'esprit, de l'imagination vagabonde : Son esprit court les champs.
Au pluriel, il se dit aussi de Tous les lieux qui ne sont point dans les villes ou dans les faubourgs. Maison des champs. Il demeure aux champs. Il est allé aux champs. La vie des champs.
Fig. et fam., Un rien le met aux champs, il se met aux champs pour la moindre chose, se dit de Quelqu'un qui se fâche ou qui s'inquiète aisément. On dit dans un sens analogue Être aux champs.
Fig. et fam., Avoir la clef des champs. Donner la clef des champs. Prendre la clef des champs. Voyez CLEF.
En termes militaires, Battre aux champs. Voyez BATTRE.
Champ de bataille se dit de la Place où combattent deux armées. Il est demeuré maître du champ de bataille. Le champ de bataille lui est demeuré. Il a couché sur le champ de bataille. Visiter un champ de bataille après le combat. Vingt mille hommes restèrent sur le champ de bataille, Ils furent tués ou blessés. On dit dans le même sens, Le champ d'honneur.
Fig. et fam., Il a bien pris, bien choisi son champ de bataille, Il a pris ses avantages pour réussir.
Fig. et fam., Le champ de bataille lui est demeuré, se dit de Quelqu'un qui a remporté l'avantage dans un débat.
Champ de manœuvres, Vaste espace plat où s'exécutent les manœuvres militaires. On dit aussi CHAMP DE MARS.
Champ de tir, Terrain disposé pour les exercices de tir à la cible.
Champ d'aviation. Voyez AÉRODROME.
Champ clos, Lice, lieu fermé de barrières, dans lequel deux ou plusieurs personnes vidaient autrefois leurs différends par les armes, avec la permission du prince ou du magistrat. Se battre en champ clos. Dans les combats de ce genre qui avaient lieu à cheval, on disait Prendre du champ, Prendre de l'espace pour mieux fournir sa carrière. Par extension, Donner ou se donner du champ, Donner ou se donner de l'espace.
Il signifie aussi figurément Carrière ou Sujet, occasion. On lui a donné, on lui a ouvert un beau champ pour acquérir de la gloire. Un vaste champ s'ouvre devant nous. Il a un beau champ pour paraître avec avantage. Voilà un beau champ pour étaler son éloquence, son érudition.
Laisser à quelqu'un le champ libre, Ne point s'opposer à ses prétentions, ne point se mettre en concurrence avec lui. Vous pouvez continuer vos démarches, je vous laisse le champ libre. Avoir le champ libre, Avoir la liberté de faire une chose. Rien ne vous empêche d'y aller : vous avez le champ libre. On dit dans un sens analogue Donner un champ libre à son imagination, à sa colère, à sa fureur. Donner du champ à quelqu'un.
Avoir encore du champ devant soi, Avoir encore des ressources. Être à bout de champ, N'avoir plus de ressources.
Il désigne encore, figurément, un Fond sur lequel on peint, on grave, on représente quelque chose. Le champ d'un tableau, d'une médaille, d'un écusson. Le champ de ce tableau est trop clair. Ses armes sont un lion d'or en champ d'azur, sur champ d'azur.
Il se dit aussi de l'Étendue qu'embrasse une lunette d'approche. Cette lunette a trop peu de champ.
Il s'emploie aussi, en termes d'Optique, pour désigner l'Espace qu'une vue normale embrasse. Le champ visuel. Diminution du champ visuel.
En termes de Chirurgie, Champ opératoire, Région circonscrite du corps sur laquelle est effectuée une opération.
SUR-LE-CHAMP, loc. adv. Sur l'heure même, sans délai. Cela fut vidé, fut décidé sur-le-champ. On l'arrêta sur-le-champ. Répondre sur-le-champ.
Prêcher, haranguer, parler sur-le-champ, Sans préparation, d'abondance.
À TOUT BOUT DE CHAMP, loc. adv. et fam. À chaque instant, à tout propos. Il retombe dans la même faute à tout bout de champ.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Champ par nombre de lettres.

Synonymes de Champ en 3 lettres :



Synonymes de Champ en 4 lettres :



Synonymes de Champ en 5 lettres :



Synonymes de Champ en 6 lettres :



Synonymes de Champ en 7 lettres :



Synonymes de Champ en 8 lettres :



Synonymes de Champ en 9 lettres :



Synonymes de Champ en 10 lettres :



Synonymes de Champ en 11 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !