CONTRE. Préposition qui sert à marquer Opposition, rencontre, choc, etc. Marcher contre l'ennemi. Ils combattirent l'un contre l'autre. Donner de la tête contre la muraille. Plaider contre quelqu'un. Il a tout le monde contre lui. Lutter contre la mauvaise fortune. Soutenir ses prétentions envers et contre tous. Cela est contre l'honneur, contre l'ordre public, contre toute bienséance. Avoir des goûts contre nature. Parler contre sa pensée, contre sa conscience. Agir contre ses intérêts. Contre toute attente, il réussit. Absolument, Parler pour et contre. Quand on fit cette proposition, tout le monde s'éleva contre. Pour moi, je suis contre. Je n'ai rien à dire contre.
Fig., Élever autel contre autel. Voyez AUTEL.
Fig. et fam., C'est le pot de terre contre le pot de fer. Voyez POT.
Il signifie aussi Malgré, sans avoir égard à. Il a fait cela contre mon sentiment, contre l'avis, contre la volonté de tous ses parents, contre les défenses qu'on lui en avait faites.
Fig. et fam., Aller contre vents et marées, Poursuivre obstinément ses projets malgré toutes les difficultés qui s'y opposent.
Il signifie aussi Auprès, proche. Sa maison est contre la mienne. J'étais assis contre le mur. Ce champ est contre le bois. On l'emploie aussi adverbialement en ce sens. J'étais tout contre.
Attacher quelque chose contre la muraille, L'attacher à la muraille.
CI-CONTRE. Voyez CI.
Il s'emploie encore comme nom et se dit souvent des Raisons, des faits, des circonstances défavorables en quelque affaire ; et alors on l'oppose ordinairement à Pour, employé aussi comme nom. On parle diversement de cette affaire, il faut savoir le pour et le contre. La chose n'est pas sans difficulté, il y a du pour et du contre. Soutenir le pour et le contre.
En termes de jeu de Billard, Faire un contre se dit lorsqu'on touche une bille et que, repoussée par la bande, elle revient sur celle qui l'a touchée.
En termes d'Escrime, Un contre, changement de ligne en joignant l'épée par les battements, froissement en opposition sur l'attaque de l'adversaire.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Contre par nombre de lettres.

Synonymes de Contre en 2 lettres :



Synonymes de Contre en 3 lettres :



Synonymes de Contre en 4 lettres :



Synonymes de Contre en 5 lettres :



Synonymes de Contre en 6 lettres :



Synonymes de Contre en 7 lettres :



Synonymes de Contre en 8 lettres :



Synonymes de Contre en 9 lettres :



Synonymes de Contre en 10 lettres :



Synonymes de Contre en 13 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Contre par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !