ARRÊT. n. m. Action de s'arrêter ou d'être arrêté. L'arrêt du train. Il y a un arrêt dans la marche de sa maladie. Un mandat d'arrêt.
Temps d'arrêt se dit de Courts intervalles ménagés entre certains mouvements qui doivent s'exécuter avec précision.
Il signifie aussi Jugement d'une Cour souveraine, par lequel une question de fait ou de droit est décidée. Arrêt de la Cour d'appel, de la Cour de Cassation. Arrêt par défaut. Arrêt contradictoire. Arrêt sur requête. Arrêt par forclusion. Arrêt solennel. Arrêt des Chambres assemblées. Arrêt de mort. Arrêt de renvoi. Poursuivre un arrêt. Prononcer un arrêt. Rendre un arrêt. Lever un arrêt. Casser un arrêt. Se pourvoir contre un arrêt. En cassation d'arrêt. Exécuter un arrêt. En exécution de l'arrêt. Un recueil d'arrêts.
Il se dit figurément des Jugements de Dieu, des décisions des hommes qui ont ou croient avoir quelque autorité. Les arrêts de Dieu. Les arrêts du destin, de la Providence. J'attends de vous mon arrêt. Je n'appellerai point de votre arrêt. Il faut se défier quelquefois des arrêts de ce critique.
Maison d'arrêt, Prison, lieu de détention pour les prévenus. Maison d'arrêt militaire. Le corps de garde de la maison d'arrêt.
Il signifie encore Saisie, soit de la personne, soit des biens. On a fait arrêt sur sa personne et sur ses biens. Il a fait arrêt sur de l'argent qui revient à son débiteur. Faire saisie et arrêt entre les mains de quelqu'un. En parlant d'une Saisie d'argent faite entre les mains d'un tiers, on ne dit plus que SAISIE-ARRÊT ou OPPOSITION.
ARRÊTS, au pluriel, se dit, en termes de Discipline militaire, de la Défense qui est faite à un officier de sortir de chez lui, ou de s'éloigner d'un lieu déterminé. On l'a mis aux arrêts. Il est aux arrêts dans sa chambre. Il sera puni pour n'avoir pas gardé ses arrêts, pour avoir rompu les arrêts. On a levé les arrêts, il peut sortir.
Arrêts forcés ou de rigueur, Défense absolue de sortir. Arrêts simples, Défense de sortir aux heures où l'on n'est pas de service.
ARRÊT, en termes de Manège, se dit de l'Action du cheval, quand il s'arrête. Ce cheval a l'arrêt bon, mauvais, l'arrêt sûr et léger. Il est ferme sur l'arrêt.
Il se dit aussi de l'Action de la main pour arrêter le cheval. Temps d'arrêt, demi-arrêt, Action de la main pour ralentir le mouvement sans le faire cesser. Former ou faire des arrêts, des temps d'arrêt, des demi-arrêts.
En termes de Chasse, il se dit de l'Action du chien couchant, lorsqu'il arrête le gibier. Ce chien est à l'arrêt. Il est en arrêt. Il a fait un bel arrêt. Tenir le gibier en arrêt, Être en arrêt devant le gibier. Chien d'arrêt.
Fig., Être en arrêt, Avoir l'attention éveillée. Il est en arrêt devant toutes les nouveautés.
Il désignait autrefois la Pièce du harnais où un chevalier appuyait et arrêtait sa lance. Mettre la lance en arrêt.
Cran d'arrêt, de sûreté. Voyez CRAN.
Il se dit également d'une Petite pièce qui empêche que le mouvement d'une horloge n'aille trop vite. L'arrêt d'une horloge.
En termes de Couture et de Lingerie, il se dit de Tout ce qu'on met à l'extrémité des ouvertures, pour empêcher que le linge ou l'étoffe ne se déchire. On a oublié de faire un arrêt à l'ouverture de cette chemise.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes d'Arrêt par nombre de lettres.

Synonymes d'Arrêt en 3 lettres :



Synonymes d'Arrêt en 4 lettres :



Synonymes d'Arrêt en 14 lettres :



Synonymes d'Arrêt en 15 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !