TROU. n. m. Ouverture au travers d'un corps ou qui y pénètre à une certaine profondeur. Faire un trou dans une muraille. Creuser un trou en terre. Percer un trou dans du fer, du bois. Il y a un trou à vos bas, à votre manteau. Regarder par le trou de la serrure. Les trous d'une flûte. Le trou d'une aiguille. Il est blessé, il a un trou à la tête. Trou dans lequel les bêtes se retirent. Trou de taupe, de renard, de souris. Ces oiseaux font leur nid dans un trou. Boucher un trou. Agrandir, remplir un trou. Tomber dans un trou.
Fig. et fam., Cet homme boit comme un trou, Il boit beaucoup.
Fig. et fam., Il le ferait mettre dans un trou de souris se dit d'un Homme qui en fait trembler un autre par sa présence.
Fig. et fam., Boucher un trou, Payer une dette. Si je recevais cet argent-là, il me servirait à boucher un trou.
Fig. et fam., Faire un trou pour en boucher un autre, Contracter de nouvelles dettes pour payer les anciennes.
Fig. et fam., Faire un trou à la lune, S'enfuir sans payer ses créanciers.
Fig. et fam., Faire le trou normand, Boire un verre d'alcool entre deux plats.
En termes de Théâtre, Trou du souffleur, Ouverture pratiquée dans le plancher sur le devant de la scène et où se tient le souffleur.
En termes de Fortification, Trou de loup, Trou muni d'un pieu taillé en pointe et qui sert de défense accessoire.
TROU, en termes de jeu de Trictrac, désigne l'Avantage de douze points, que celui qui les gagne marque par un fichet qu'il met dans un trou. Il faut douze trous pour gagner une partie. Je marque un trou.
Au jeu de Golf, il se dit des Différentes cavités où il faut successivement introduire sa balle. Un golf de dix-huit trous.
TROU se dit figurément d'une Lacune, d'un manque, d'un vide. Il a des trous dans ses souvenirs, dans sa mémoire. Il y a des trous dans cette pièce de théâtre.
Il se dit, figurément et familièrement, d'une Localité, d'un logement dont on veut indiquer la petitesse d'une manière exagérée. Ce n'est pas une ville, c'est un trou. On m'a logé dans un trou. Le moindre trou me suffira.
Un petit trou pas cher, Une villégiature à bon marché.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Trou par nombre de lettres.

Synonymes de Trou en 4 lettres :



Synonymes de Trou en 5 lettres :



Synonymes de Trou en 8 lettres :



Synonymes de Trou en 9 lettres :



Synonymes de Trou en 10 lettres :



Synonymes de Trou en 11 lettres :



Synonymes de Trou en 12 lettres :



Synonymes de Trou en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !