SCEAU. n. m. Cachet officiel où sont gravées en creux la figure, les armoiries, la devise d'un roi, d'un prince, d'un État, d'un corps, d'une communauté, d'un seigneur particulier, et dont on fait des empreintes avec de la cire ou autrement sur des lettres, des diplômes, des actes publics, etc., pour les rendre authentiques. Grand sceau. Petit sceau. Le sceau du roi. Les sceaux de l'État. Le sceau d'un ministère. Le sceau de l'Université, de l'Académie française, etc. Mettre son sceau. Apposer le sceau. Contrefaire un sceau. Absolument, Les sceaux, Les sceaux de l'État, du roi, ceux qui sont apposés à tous les actes émanés directement de l'autorité souveraine. Les sceaux de France.
La cassette des sceaux, La cassette où ils sont renfermés.
Garde des sceaux, Le ministre à qui ils sont confiés. Le garde des sceaux, ministre de la Justice.
On lui a donné les sceaux, il a reçu les sceaux, Il a été nommé garde des sceaux. On dit dans le sens opposé : Il a rendu les sceaux; on lui a ôté, repris les sceaux, Il a cessé d'être garde des sceaux.
SCEAU se dit aussi de l'Empreinte même. faite par le sceau. Un sceau de cire verte, de cire blanche. Le sceau, qui pendait par double parchemin, par lacs de soie verte et rouge, manque.
Contre-sceau, Empreinte appliquée au revers du sceau à l'aide d'un cachet plus petit.
SCEAU se dit, par extension, de l'Action de sceller, ainsi que du Temps et du lieu où l'on scelle, où l'on appose les sceaux de l'État aux actes qui doivent en être revêtus. Ces lettres de grâce ont passé au sceau.
Ces lettres ont été refusées au sceau, On n'a pas voulu les sceller.
S'opposer au sceau, S'opposer à ce que de lettres soient scellées. On dit dans le même sens : Il y a opposition au sceau, on a fait opposition au sceau.
Fig., Confier quelque chose sous le sceau du secret, sous le sceau de la confession, À condition que le secret en sera inviolable.
Fig., Mettre le sceau à une chose, La consommer la rendre entière, complète. Il a mis le sceau à sa réputation, à son infamie.
En termes de Botanique, Sceau-de-salomon Espèce de muguet. Voyez GRENOUILLET. Sceau-de-Notre-Dame, Voyez TAMINIER.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Sceau par nombre de lettres.

Synonymes de Sceau en 3 lettres :



Synonymes de Sceau en 4 lettres :



Synonymes de Sceau en 5 lettres :



Synonymes de Sceau en 6 lettres :



Synonymes de Sceau en 7 lettres :



Synonymes de Sceau en 8 lettres :



Synonymes de Sceau en 9 lettres :



Synonymes de Sceau en 10 lettres :



Synonymes de Sceau en 11 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !