GÂTER. v. tr. Endommager, mettre en mauvais état, abîmer en donnant une mauvaise forme ou autrement. La nielle a gâté les blés. La grêle a gâté les vignes. La petite vérole lui a gâté le teint. La lecture continuelle gâte la vue. Il s'est avisé de retoucher ce tableau et l'a gâté. Fruit gâté. Sa mauvaise grâce a gâté notre plaisir. L'affectation gâte les dons naturels. En voulant refaire son vers, il l'a gâté. Ce trait faux gâte tout le passage.
Fig., L'âge a gâté la main à ce peintre, à ce chirurgien, L'âge lui a rendu la main moins légère, moins sûre.
Fig. et fam., Se gâter la main, S'habituer à négliger les règles de l'art, en faisant des travaux peu soignés. Cet artiste s'est gâté la main.
Fam., Gâter les affaires, Empêcher, par malice ou par gaucherie, qu'un arrangement ait lieu; détruire le bon accord qui règne entre les personnes. C'est un homme sans éducation qui gâtera les affaires. On dit à peu près de même : Cet événement pourrait bien gâter les affaires. Ils étaient sur le point de s'entendre, mais il échappa à l'un d'eux un mot qui gâta les affaires.
Cela ne gâte rien, se dit pour signifier qu'un avantage s'ajoute à d'autres avantages. Ce jeune homme est fort instruit et, ce qui ne gâte rien, il est très bien élevé.
Fig., Gâter le métier, Diminuer le profit de son métier, en donnant sa marchandise ou sa peine à trop bon marché. C'est gâter le métier que de vendre si bon marché cette étoffe. C'est un parrain trop généreux, il gâte le métier. Vous mettez trop de zèle à remplir vos fonctions : vous gâtez le métier.
Il signifie aussi Salir, tacher. Une voiture m'a éclaboussé, et la boue a gâté mon manteau.
Il signifie également Corrompre, dépraver, dévoyer. La lecture des mauvais livres gâte les jeunes gens, leur gâte l'esprit. On l'a gâté par des louanges exagérées et maladroites. Le succès l'a gâté.
Il signifie encore, figurément, Encourager, entretenir quelqu'un dans ses défauts, dans ses vices par trop d'indulgence, de complaisance. Ces parents sont trop faibles : ils gâtent follement leurs fils. À gâter les enfants, on leur rend les plus mauvais services. C'est un enfant gâté. Enfant gâté signifie, par extension, Qui est capricieux, exigeant, d'humeur mobile. C'est un caprice d'enfant gâté. Cette femme est très enfant gâté. Fig., Cet écrivain est l'enfant gâté du public, du succès.
SE GÂTER signifie au propre Se corrompre. La viande se gâte à la chaleur. Ces confitures se gâteront à l'humidité. Ce vin commence à se gâter, se gâte. Ces fruits se sont gâtés.
Il se dit figurément, en parlant des Changements de bien en mal, de la dépravation des mœurs, du goût. Ce jeune homme se gâte depuis qu'il fréquente de mauvais camarades. Je l'ai connu doux et modeste, il s'est gâté au contact des flatteurs. Chez ce peuple, le goût et les mœurs se gâtèrent en même temps.
Le temps se gâte, Le temps commence à devenir mauvais.
Fig. et fam., Cela se gâte, cela commence à se gâter, Les choses prennent, commencent à prendre une fâcheuse tournure.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935



je gâte
tu gâtes
il gâte
nous gâtons
vous gâtez
ils gâtent

j'ai gâté
tu as gâté
il a gâté
nous avons gâté
vous avez gâté
ils ont gâté

je gâtais
tu gâtais
il gâtait
nous gâtions
vous gâtiez
ils gâtaient

j'avais gâté
tu avais gâté
il avait gâté
nous avions gâté
vous aviez gâté
ils avaient gâté

je gâtai
tu gâtas
il gâta
nous gâtâmes
vous gâtâtes
ils gâtèrent

j'eus gâté
tu eus gâté
il eut gâté
nous eûmes gâté
vous eûtes gâté
ils eurent gâté

je gâterai
tu gâteras
il gâtera
nous gâterons
vous gâterez
ils gâteront

j'aurai gâté
tu auras gâté
il aura gâté
nous aurons gâté
vous aurez gâté
ils auront gâté

que je gâte
que tu gâtes
qu'il gâte
que nous gâtions
que vous gâtiez
qu'ils gâtent

que j'aie gâté
que tu aies gâté
qu'il ait gâté
que nous ayons gâté
que vous ayez gâté
qu'ils aient gâté

que je gâtasse
que tu gâtasses
qu'il gâtât
que nous gâtassions
que vous gâtassiez
qu'ils gâtassent

que j'eusse gâté
que tu eusses gâté
qu'il eût gâté
que nous eussions gâté
que vous eussiez gâté
qu'ils eussent gâté

je gâterais
tu gâterais
il gâterait
nous gâterions
vous gâteriez
ils gâteraient

j'aurais gâté
tu aurais gâté
il aurait gâté
nous aurions gâté
vous auriez gâté
ils auraient gâté

gâte
gâtons
gâtez

aie gâté
ayons gâté
ayez gâté

Présent

 
gâter

Passé

 
avoir gâté

Présent

gâtant

Passé

gâté
ayant gâté

Présent

en gâtant

Passé

en ayant gâté
 

Verbe gâter

Le verbe gâter est un verbe du 1er groupe. Il est employé couramment en français.
Le verbe gâter possède la conjugaison des verbes en : -er
Le verbe gâter se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe gâter est de type transitif direct.
Le verbe gâter peut se conjuguer à la forme pronominale: Se gâter
La voix passive peut être utilisée pour le verbe gâter car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe gâter est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer.

Le verbe gâter possède la conjugaison des verbes en : -er. Les verbes en -er sont tous réguliers (sauf pour le verbe aller qui est complètement irrégulier et donc du 3ème groupe). Les terminaisons du premier groupe ne présentent aucune variation, ni exception.
A noter: bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, certains types de verbes du premier groupe en -cer, -ger, -yer, -eter, -eler, -é-consonne(s)-er, -e-consonne-er ainsi que le verbe envoyer et ces dérivés possèdent un radical, qui lui, subit de nombreuses variations lors de la conjugaison.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous

Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !