ENLEVER. (J'enlève; nous enlevons.) v. tr. Déplacer vers le haut. Ce plateau de la balance enlève l'autre. On enlève les plus grosses pierres avec une grue. Le ballon s'enleva dans les airs. Le cheval s'enlevait sur ses jambes de derrière.
Il signifie particulièrement Lever avec rapidité, avec violence. Il vint un tourbillon qui l'enleva. Un coup de vent a enlevé le toit de cette maison.
Fig. et fam., Cela enlève la paille, Cela emporte l'objection, cela est décisif. On dit aussi Cela lève la paille.
Il signifie aussi Ravir, emmener, emporter par force. On l'a enlevé de sa maison.
Il se dit spécialement dans ce sens du Rapt d'un enfant qu'on soustrait à ses parents ou du rapt d'une femme, d'une jeune fille qu'on a réussi à séduire. Il aimait cette jeune fille, il l'a enlevée.
Il signifie encore simplement Emporter, retirer, ôter quelque chose d'un endroit. Il faudra faire enlever ces matériaux. Enlevez cela de dessus la table. Enlever ce qui couvre quelque chose. On dit, par extension, Vous ne pourrez pas enlever vos meubles avant d'avoir payé votre loyer.
Enlever des marchandises, Se hâter de les acheter, de s'en fournir, de sorte que les autres marchands n'en trouvent plus que difficilement. On ne peut plus acheter de cette qualité de drap que chez un tel, il a enlevé tout ce qu'il y en avait dans les magasins. On dit aussi, dans un sens voisin, qu'Une marchandise est bientôt enlevée, est enlevée ou s'enlève en moins de rien, etc., pour dire que Le débit en est prompt et qu'elle ne reste que fort peu de temps chez le marchand.
Fig., Enlever quelqu'un se dit de Ce qui fait mourir quelqu'un promptement, prématurément, d'une manière inattendue. La fièvre l'a enlevé en peu de jours. La mort a enlevé ce jeune homme à la fleur de l'âge. Ce père fut enlevé à ses enfants, à l'affection des siens.
En termes de Guerre, Enlever un poste, une place, Se rendre rapidement maître d'une position, d'une place. On dit aussi Enlever une patrouille.
ENLEVER signifie encore Soulever du sol. Enlever un cerf-volant.
Enlever un cheval, Le porter vigoureusement en avant.
En termes de Chasse, Enlever la meute, Entraîner les chiens, par le plus court chemin, où l'on a vu le cerf et où l'on retrouve la voie.
Par extension, Ce colonel enleva son régiment, Il le porta vivement contre l'ennemi.
Fig., Enlever un morceau de musique, L'exécuter rapidement et bien.
Figurément,
ENLEVER signifie Transporter d'enthousiasme. Cet orateur enlève son auditoire. Ses vers enlèvent le lecteur. La musique enlève tout le monde. Il y a dans cette pièce des passages qui enlèvent. Adjectivement, Un discours, un orateur enlevant.
On dit, dans la même acception, Enlever les suffrages, Exciter l'enthousiasme, obtenir un succès brillant. Cette pièce, cet auteur a enlevé tous les suffrages. Cette proposition a enlevé l'approbation unanime.
Il signifie en outre Séparer, détacher une chose de celle sur laquelle elle est appliquée, ou à laquelle elle est adhérente. Enlever la croûte d'un pâté. Enlever la peau d'une partie du corps. Enlever l'écorce d'un arbre, d'une branche.
Il signifie encore particulièrement Ôter, faire disparaître. Ce savon enlève les taches. Enlever de l'écriture à l'aide d'un agent chimique. Enlever la couleur d'une étoffe. Cette gomme élastique enlève très bien l'encre.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935



j'enlève
tu enlèves
il enlève
nous enlevons
vous enlevez
ils enlèvent

j'ai enlevé
tu as enlevé
il a enlevé
nous avons enlevé
vous avez enlevé
ils ont enlevé

j'enlevais
tu enlevais
il enlevait
nous enlevions
vous enleviez
ils enlevaient

j'avais enlevé
tu avais enlevé
il avait enlevé
nous avions enlevé
vous aviez enlevé
ils avaient enlevé

j'enlevai
tu enlevas
il enleva
nous enlevâmes
vous enlevâtes
ils enlevèrent

j'eus enlevé
tu eus enlevé
il eut enlevé
nous eûmes enlevé
vous eûtes enlevé
ils eurent enlevé

j'enlèverai
tu enlèveras
il enlèvera
nous enlèverons
vous enlèverez
ils enlèveront

j'aurai enlevé
tu auras enlevé
il aura enlevé
nous aurons enlevé
vous aurez enlevé
ils auront enlevé

que j'enlève
que tu enlèves
qu'il enlève
que nous enlevions
que vous enleviez
qu'ils enlèvent

que j'aie enlevé
que tu aies enlevé
qu'il ait enlevé
que nous ayons enlevé
que vous ayez enlevé
qu'ils aient enlevé

que j'enlevasse
que tu enlevasses
qu'il enlevât
que nous enlevassions
que vous enlevassiez
qu'ils enlevassent

que j'eusse enlevé
que tu eusses enlevé
qu'il eût enlevé
que nous eussions enlevé
que vous eussiez enlevé
qu'ils eussent enlevé

j'enlèverais
tu enlèverais
il enlèverait
nous enlèverions
vous enlèveriez
ils enlèveraient

j'aurais enlevé
tu aurais enlevé
il aurait enlevé
nous aurions enlevé
vous auriez enlevé
ils auraient enlevé

enlève
enlevons
enlevez

aie enlevé
ayons enlevé
ayez enlevé

Présent

 
enlever

Passé

 
avoir enlevé

Présent

enlevant

Passé

enlevé
ayant enlevé

Présent

en enlevant

Passé

en ayant enlevé
 

Verbe enlever

Le verbe enlever est un verbe du 1er groupe. Il est employé couramment en français.
Le verbe enlever possède la conjugaison des verbes en : -ever
Le verbe enlever se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe enlever est de type transitif direct.
Le verbe enlever peut se conjuguer à la forme pronominale: S'enlever
La voix passive peut être utilisée pour le verbe enlever car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe enlever est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer.

Cependant, bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, le radical, lui, peut subir de nombreuses variations ou présenter plusieurs particularités.
Le verbe enlever possède la conjugaison des verbes en : -ever. Les verbes en -e-consonne-er : le « e » avant la consonne étant atone, il prend un accent grave pour donner le son « è » afin de le rendre tonique lorsque la terminaison est muette. Par exemple, le verbe « semer » fera : « je sème », « nous semons », « ils sèment ». C'est le cas des verbes en -ecer (dépecer), -eder (beder), -eger (broumeger), -emer (semer), -ener (amener), -eper (receper), -erer (fosserer), -eser (peser), -ever (lever) et -evrer (sevrer). A noter: les verbes en -eler et -eter possèdent une autre particularité, ces verbes doublent dans la majorité des cas la consonne « l » ou « t ».
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous

Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !