DONNER. v. tr. Mettre à la disposition de quelqu'un, sans rétribution, une chose que l'on possède ou dont on jouit pour que lui-même en ait la propriété. Donner de l'argent, une terre, une maison. Donner en toute propriété. Il lui donna une fort belle dot. Il donne tout son bien aux pauvres. Donner en cadeau. Absolument, La libéralité consiste moins à donner beaucoup qu'à donner à propos. Il donne à pleines mains.
En termes de Jurisprudence, Donner et retenir ne vaut, Celui qui fait une donation ne peut, sous peine de nullité de l'acte, y ajouter une clause qui en détruise l'effet. Cela a passé en proverbe, pour dire qu'On ne peut retenir ce que l'on donne.
Fam. et par exagération, Il donnerait jusqu'à sa chemise, se dit d'un Homme extrêmement charitable et libéral.
Fig., On ne donne rien pour rien et Donnant donnant, se disent pour exprimer qu'on ne veut donner une chose qu'en recevant une autre chose.
Prov., Qui donne tôt donne deux fois, C'est ajouter au prix d'une grâce que de l'accorder promptement.
Prov., La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne.
Prov., La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a, On ne saurait prétendre recevoir de quelqu'un plus qu'il ne peut donner.
Fig. et fam., Donner au diable, et Se donner au diable. Voyez DIABLE.
Donner sa vie, ses jours, son sang pour quelqu'un, pour quelque chose, Sacrifier sa vie, répandre son sang par dévouement pour quelqu'un, pour quelque chose. Il est prêt à donner sa vie pour eux. Donner son sang pour la patrie.
Fig., Donner un précepteur, un gouverneur à un enfant; lui donner un maître de dessin, de danse, etc., Mettre un enfant sous la direction d'un précepteur, d'un gouverneur; lui faire prendre des leçons de dessin, de danse, etc.
Donner une fille en mariage à quelqu'un, La lui accorder pour femme. Il lui a donné sa fille. On dit de même Donner pour époux, pour épouse.
Se donner à quelqu'un, S'attacher, se dévouer à lui. Il s'est donné à un bon maître. Ce chien s'est donné à moi. Il signifie aussi Se mettre sous la domination de quelqu'un. Ces peuples se donnèrent aux Romains. Les Génois se donnèrent à Charles VI. Il signifie encore Vouer à quelqu'un toute son affection. Un cœur qui se donne tout entier. Il signifie aussi, en parlant d'une Femme, Accorder les dernières faveurs. Elle s'est donnée à lui.
Il signifie encore Livrer, mettre entre les mains, remettre, confier. Donner un paquet au voiturier. Donner des papiers à un homme d'affaires, à un notaire. Donner de l'argent pour aller au marché. Donner en dépôt. Donner en garde. Donner à crédit, à intérêt. Il lui en a donné la garde, le soin. Donner de l'ouvrage à faire.
Donner une chose à l'essai, La donner à quelqu'un pour qu'il l'essaie, pour qu'il l'éprouve avant de l'acheter. On m'a donné ce cheval à l'essai.
Fig. et fam., Donner du fil à retordre. Voyez FIL.
Par exagération et fam., Je donnerais ma tête à couper que cela est ainsi. Voyez COUPER.
Fig. et fam., En donner à garder à quelqu'un. Voyez GARDER. On dit aussi, populairement, Il lui en a donné d'une, il lui en a donné d'une bonne, Il lui en a fait accroire.
Fig. et fam., En donner à quelqu'un signifie Le tromper, et quelquefois Le battre.
Fam., Le donner au plus habile à mieux faire, Défier le plus habile de mieux faire. On dit de même Donner quelque chose à deviner, Défier de le deviner. Je le donne au plus fin à deviner. Je vous le donne à deviner en dix, en vingt. On dit aussi Donner en dix, en vingt, en cent, à faire une certaine chose, Défier de la faire une fois sur dix, sur vingt, sur cent. Voilà un coup bien heureux, je vous donne en dix, en vingt, à en faire un semblable, ou simplement, je vous le donne en dix.
En termes de Chasse, Donner le cerf aux chiens, Lancer le cerf. On dit dans le même sens Donner les chiens, la meute. On donna les chiens à propos. On donna la vieille meute.
Il signifie aussi Transmettre en échange, en retour de quelque chose, de quelque service. Donner une chose pour une autre, en échange, en retour d'une autre. Donnez-moi votre couteau pour mon canif. Il n'a pas voulu me le donner pour moins de six francs, à moins de six francs. On donne cela, cela se donne partout au plus bas prix. On lui donne pour cela mille francs, le logement et la nourriture. Donner des appointements. Combien donnez-vous à vos domestiques par mois? Combien voulez-vous que je vous en donne? Je n'en veux pas donner plus de trente francs.
Par exagération et fam., Je n'en donnerais pas un sou, un fétu, Je ne fais aucun cas de cela, je n'en donnerais pas le moindre prix.
Par exagération, Je donnerais tout au monde, je donnerais dix ans de ma vie, je donnerais je ne sais combien, je ne sais quoi, pour que cela fût, pour que cela ne fût pas, se dit quand on veut exprimer que l'on serait disposé à faire de grands sacrifices pour qu'une chose fût ou ne fût pas. On dit de même Que ne donnerais-je pas pour le revoir, pour le sauver!
Il signifie encore Fournir, surtout en parlant de Garanties, de gages, de preuves. Donner des assurances, des gages, des sûretés. Donner des otages. Donner caution. Donner un répondant. Donnez-nous-en la preuve.
Donner assurance, Assurer quelqu'un de quelque chose.
Donner des preuves, des marques, Manifester, faire connaître par les effets. Il a donné des preuves de son courage, des marques de sa fidélité. On dit de même Donner des témoignages d'estime, d'amitié.
Donner des signes d'embarras, d'inquiétude, d'impatience, Paraître inquiet, troublé, impatient.
Donner, ne pas donner signe de vie, des signes de vie. Voyez SIGNE.
Donner lieu, sujet, occasion, matière à faire, à défaire quelque chose, Fournir le sujet, l'occasion.
Il se prend aussi pour Présenter, offrir. Donner à boire. Donnez-nous à manger. Donner des sièges. Donnez-moi un couteau, une serviette. On ne donne plus de billets au bureau.
Donner une chose pour une autre, au lieu d'une autre. Donnez-moi mes habits. Donner un bouillon. Donner de l'avoine à un cheval. Donner à boire et à manger signifie Tenir auberge. Ici on donne à boire et à manger.
Fig. et fam., Donner des verges pour se fouetter, pour se faire fouetter. Voyez VERGE.
En termes de jeux de Cartes, Donner les cartes, ou simplement Donner, Distribuer aux joueurs le nombre de cartes qu'il faut à chacun d'eux. À qui est-ce à donner? Je viens de faire, c'est à vous de donner.
Fig., Donner beau jeu. Voyez BEAU.
Donner beau, la donner belle. Voyez BEAU.
Donner la main à une entreprise. Voyez MAIN.
Donner la main à une femme. Donner sa main. Donner le bras. Voyez MAIN, BRAS.
Fig., Donner les mains à quelque chose. Voyez MAIN.
Donner un dîner, une soirée, une fête, une matinée musicale, dansante, un bal, un concert, la comédie, Offrir à des invités un dîner, une fête, un bal, etc. On dit dans le même sens Donner à dîner, à souper.
Donner une pièce de théâtre, La représenter devant le public. Que donne-t-on aujourd'hui à ce théâtre? La Comédie-Française donnera demain " Britannicus " et " le Médecin malgré lui ".
Donner une pièce de théâtre signifie aussi La faire représenter. Racine a donné " Britannicus " en 1669.
Donner une conférence, un sermon, Prononcer devant un auditoire une conférence, un sermon.
Donner un livre, un ouvrage au public, Le publier, le faire imprimer. Il a donné une relation de son voyage.
Fam., Donner le bonjour, le bonsoir. Voyez BON.
Se donner en spectacle. Voyez SPECTACLE.
Fig., Donner une personne ou une chose pour telle ou telle, comme telle ou telle, L'annoncer, la présenter comme telle. Je vous donne cet homme-là pour le plus grand fourbe. Il me l'a donné pour ce qu'il y avait de meilleur, comme ce qu'il y avait de meilleur. Se donner pour riche, pour savant, Se faire passer pour riche, pour savant. Se donner pour ce qu'on n'est pas.
DONNER se dit aussi, dans un sens particulier, pour Administrer quelque chose. Donner des remèdes. Donner une douche. On lui a donné les sacrements. Donner le viatique, l'extrême-onction.
Il se dit également dans le sens d'Infliger, en parlant de Supplices, de châtiments, de mauvais traitements. Donner la question. Donner le fouet. Donner une pénitence. Donner un pensum. Donner une tâche.
Donner la chasse. Donner chasse. Voyez CHASSE.
Donner un assaut, une bataille, un combat, Livrer un assaut, une bataille. Il résolut de donner l'assaut pendant la nuit. La bataille se donna le troisième jour.
Il signifie encore Diriger, appliquer l'action, l'impression, l'effet de quelque chose sur un objet. Donner un coup de poing, un coup de pied, un soufflet. Donner un baiser. Donner atteinte, une atteinte. Donner un coup de sabre, de baïonnette. Donner un coup de bistouri, de lancette.
Fam., Donner un coup de pied jusqu'à cet endroit. Donner un coup de rabot, un coup de lime, un coup de balai, un coup de peigne, etc. Voyez COUP.
Donner un coup de collier; Donner un coup d'épaule; Donner un coup de main. Voyez COLLIER, COUP, MAIN.
Il signifie en outre Accorder, octroyer. Donner permission. Donner audience. Il ne saurait vous payer, si vous ne lui donnez du temps. Donner du délai, un délai. Donner du répit. Donner terme. Donner mainlevée. Donner quittance et décharge. Donnez-moi quelque répit. Donnez-lui un peu de repos. Donnez-moi le loisir d'y penser. Donner la préférence. Donner son amitié. Je lui donne ma voix, mon suffrage. Je vous donne gain de cause, ou Je vous donne gagné. Donner des secours. Donner la vie à son ennemi. On lui a donné la place, l'emploi qu'il sollicitait. On lui a donné sa grâce. Il ne m'a pas été donné de voir ce beau jour. Il n'est pas donné à l'homme de tout connaître. Je vous donne la liberté du choix, ou Je vous en donne le choix. Il ne faut rien donner au hasard. Donner trop aux conjectures. Il donne tout à son plaisir.
Donner créance, Croire, ajouter foi. Donner attention, Être attentif, écouter.
Donner parole, donner sa parole. Voyez PAROLE.
Donner congé. Donner à quelqu'un son congé. Voyez CONGÉ.
Fam., Se donner du bon temps. Voyez TEMPS.
Dans un temps donné, dans un espace donné. Pendant une certaine durée, dans un certain espace, que l'on a accordé, octroyé en le fixant, en le déterminant.
En un point donné, Dans un endroit déterminé.
S'en donner à cœur joie. Voyez CŒUR.
Donner carrière; Donner cours. Voyez CARRIÈRE, COURS.
Donner sa journée, sa soirée, etc., à quelqu'un, La passer avec lui. Vous êtes bien aimable de nous donner votre soirée.
Donner du temps à quelque chose, Y employer, y consacrer du temps. Donner la matinée aux affaires. Il donne tout son temps à l'étude. Je donne deux heures par jour à ce travail.
Il se dit également en parlant de Ce qu'on expose, qu'on énonce, de ce que l'on communique, de ce que l'on fait connaître par le discours ou autrement. Donner de longs détails. Donner la description de quelque chose. Donner des renseignements de vive voix. Donner des avis, des conseils. Donner son avis, son opinion. Donnez-en un exemple. Donner une explication, des explications. Donner ses raisons. Donner pour prétexte. Donner une réponse. Donner un démenti. Donner le signalement de quelqu'un. Donner des ordres, des instructions. Donner le mot d'ordre, une consigne. Donner avis, donner connaissance de quelque chose. Donner une nouvelle. On dit en des sens analogues Donner la figure d'une plante, d'un animal. Donner la représentation d'un monument. Donner la carte d'un pays. Donner les dimensions d'un objet.
Se donner le mot. Voyez MOT.
Donner un jugement, un arrêt, Rendre un arrêt, porter une sentence, les prononcer.
Il se dit aussi en parlant de Ce qu'on impose ou qu'on prescrit, de ce qu'on établit ou qu'on indique. Donner des lois. Donner des règles. Donner à faire quelque chose à quelqu'un. La leçon que je lui ai donnée à étudier. Le chef d'orchestre donne le mouvement du morceau qui va être exécuté. C'est lui qui donne le ton dans cette société. C'est moi qui en ai donné le plan. Donner un nom à quelqu'un, à une plante, à un animal. Donner un titre à un ouvrage.
Donner ordre à quelque chose, Y pourvoir.
Donner des bornes à ses désirs, à son ambition, Borner ses désirs, son ambition.
Se donner de garde, se donner garde. Voyez GARDE.
Donner exemple, donner l'exemple, Faire quelque chose que les autres font après vous. Donner bon exemple, le bon exemple, le mauvais exemple. Tant de mauvais exemples donnés à cet enfant l'ont perdu.
Donner jour, donner heure, Assigner, marquer un certain jour, une certaine heure. On dit de même Donner rendez-vous, un rendez-vous.
En termes de Procédure, Donner assignation, Assigner par un exploit à comparaître par-devant le juge.
Il signifie aussi Attribuer. Tout le monde lui donne tort. On lui donne un tel pour père. On donne un tel pour amant à cette femme. On lui donne tout le blâme, tout l'honneur, toute la gloire. Se donner l'honneur, la gloire d'une chose qu'on n'a pas faite, et, figurément et familièrement, S'en donner les gants. Voyez GANT.
Quel âge donnez-vous à cette personne? Quel âge croyez-vous qu'elle ait? On ne lui donnerait pas plus de trente ans.
Il signifie encore Causer, procurer, faire avoir. Cette grande fatigue lui a donné la fièvre. Donner du chagrin, du dépit. Donner du plaisir, de la satisfaction, de la joie. Donner de la jalousie, de l'émulation, de l'amour. Cela lui donna envie d'étudier. Donner de l'appétit, du dégoût. Donner des espérances. Cela donna du cœur, du courage aux troupes. Donner de la hardiesse, de l'assurance. Donner de l'éducation à ses enfants. Les manières que donne l'usage du monde. Donner une mauvaise idée, une fausse idée de quelque chose. Donner bonne opinion de soi. Cet arbre donne beaucoup d'ombre. Cette porte nous donne bien du froid. Donner du jour à un appartement. Donner l'être, la vie, le jour. Donner naissance à un schisme. Donner la mort. Donner de l'occupation. Cette affaire lui a donné bien de la peine. Donnez-vous la peine d'entrer. Se donner beaucoup de mal pour réussir. Je veux m'en donner le plaisir. Je me donnerai cette satisfaction. Donner des résultats. Donner prise sur soi. Donner place. L'ascendant, l'autorité que lui donne son grand âge. Cet argument donne plus de force à mon raisonnement. Cela donne plus de prix au bienfait.
Il se dit particulièrement, dans le même sens, en parlant de la Situation, de la forme, de la dimension, de l'apparence, des qualités qu'on fait prendre à une chose par un travail, par une action, par un moyen quelconque. Donner de la pente à un terrain. Donner de l'ampleur à une robe. Donner deux mètres de hauteur à un mur. Donner de la solidité à un édifice. Donner le poli à une pièce de métal. Donner du lustre à une étoffe. Ce peintre donne toujours à ses personnages des attitudes forcées. Donner un tour piquant à la conversation.
Donner une maladie, Communiquer à quelqu'un une maladie contagieuse dont on est atteint.
Donner ses goûts, ses inclinations, son humeur, etc., à quelqu'un, Lui faire contracter les goûts, les inclinations, etc., que l'on a soi-même.
Donner l'alarme. Voyez ALARME.
Donner à courir, à travailler, etc., Mettre dans la nécessité de faire beaucoup de démarches, de courses, de travailler beaucoup, etc.
Donner à penser, à songer, Donner à quelqu'un sujet de penser. Cela lui donna fort à penser.
Donner à rire, Donner sujet de rire par quelque chose de ridicule. Ne croyez-vous pas que, par cette conduite, vous donnez à rire à tout le monde? On dit de même Donner la comédie. Voyez COMÉDIE.
Donner à entendre, Faire entendre, faire comprendre, insinuer. On lui donna à entendre qu'il ferait bien de se retirer.
Donner le branle. Voyez BRANLE.
Se donner l'air gai, l'air triste, l'air humble. Se donner des airs, de grands airs. Voyez AIR.
Se donner de l'air; donner de l'air. Voyez AIR.
Il se dit encore dans un sens particulier qui est analogue au précédent, en parlant de Tout ce qu'une chose fournit, produit ou rapporte. Cette fontaine a cessé de donner de l'eau. Cette source donne de l'eau à toute la ville. Cette plante a donné de nombreux rejetons. Ce pommier donnait autrefois beaucoup de fruits; maintenant il ne donne rien. Ces terres ont donné l'année dernière quarante hectolitres de blé. Cet impôt donne tant annuellement. Les profits que cette entreprise a donnés. Son emploi lui donne de quoi vivre. Absolument, Ce champ a beaucoup donné cette année. Par extension, Le blé, le vin a donné, n'a pas donné.
Il se dit également pour Enfanter, procréer. Sa femme lui a donné un fils. Elle lui a donné beaucoup d'enfants. Donner des citoyens à la patrie, des défenseurs à l'État. Fig., Les grands hommes que cette ville a donnés à la France. Cette école a donné des peintres célèbres.
Il s'emploie souvent comme verbe intransitif et signifie Heurter, frapper, toucher. Donner de la tête contre la muraille en tombant. Donner contre un écueil, contre un banc de sable. Donner de la tête contre les murs signifie aussi Se désespérer.
Fig. et fam., Ne savoir où donner de la tête, Ne savoir que faire, que devenir, ne voir aucun remède à ses affaires; ou encore Être très occupé, très affairé ou ne pouvoir suffire à ses occupations.
Donner des éperons à un cheval, donner des deux, Piquer son cheval des deux éperons à la fois, pour lui faire prendre une allure très rapide.
Fig. et fam., Donner de l'encensoir par le nez. Voyez ENCENSOIR.
Le vent donne dans les voiles, Il souffle dans les voiles.
Le soleil donne à plomb, Il darde ses rayons à plomb. On dit dans un sens analogue Le soleil lui donne dans les yeux.
Fig. et fam., Donner dans l'œil à quelqu'un, Faire une impression vive sur lui par des agréments extérieurs.
Fig. et fam., Donner sur les doigts à quelqu'un. Voyez DOIGT.
En termes de Musique, Donner du cor, Jouer, sonner du cor. Donner de la langue. Voyez LANGUE. On dit dans un sens analogue Donner de la voix.
Il signifie aussi Tomber, se jeter, se porter dans ou à. Donner dans le piège. Donner dans une embuscade. Le brouillard les empêcha de s'apercevoir qu'ils donnaient dans la flotte ennemie. Un navire qui donne à la côte.
Fig. et fam., Donner dans le piège, dans le panneau, Se laisser attraper, tromper. Il a donné dans le panneau qu'on lui avait tendu. On dit aussi, dans le même sens, Donner dedans. On voulut lui faire croire telle chose, il donna dedans. On dit encore Donner dans quelque chose, S'y laisser engager ou déterminer. Il n'est pas homme à donner là-dedans.
Fig. et fam., Donner tête baissée dans quelque chose, S'y porter avec ardeur, sans rien examiner, sans rien craindre. Aussitôt qu'on lui eut proposé cette affaire, il y donna tête baissée. Cela se dit aussi d'une Personne qui donne complètement dans un piège.
En termes de Guerre, Donner sur les ennemis, ou, absolument et plus ordinairement, Donner, Aller à la charge contre l'ennemi. Ces troupes n'avaient pas encore donné. Le général fit donner l'aile gauche, la cavalerie.
Fig., Donner dans un ridicule, Y tomber. Donner dans le ridicule, Se rendre ridicule.
Donner dans le jeu, dans le luxe, dans la dépense, Se livrer au goût du jeu, du luxe. On dit de même Donner dans la dévotion.
Il signifie encore Avoir vue sur. Mes fenêtres donnent sur la rue.
Il signifie également Avoir issue. Ma maison donne d'un côté dans telle rue, et de l'autre dans un passage.
ÉTANT DONNÉ et ÉTANT DONNÉ QUE se disent à propos d'une chose reconnue par tous comme certaine, indéniable. Étant donné sa stupidité, on ne pouvait attendre autre chose de lui.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935



je donne
tu donnes
il donne
nous donnons
vous donnez
ils donnent

j'ai donné
tu as donné
il a donné
nous avons donné
vous avez donné
ils ont donné

je donnais
tu donnais
il donnait
nous donnions
vous donniez
ils donnaient

j'avais donné
tu avais donné
il avait donné
nous avions donné
vous aviez donné
ils avaient donné

je donnai
tu donnas
il donna
nous donnâmes
vous donnâtes
ils donnèrent

j'eus donné
tu eus donné
il eut donné
nous eûmes donné
vous eûtes donné
ils eurent donné

je donnerai
tu donneras
il donnera
nous donnerons
vous donnerez
ils donneront

j'aurai donné
tu auras donné
il aura donné
nous aurons donné
vous aurez donné
ils auront donné

que je donne
que tu donnes
qu'il donne
que nous donnions
que vous donniez
qu'ils donnent

que j'aie donné
que tu aies donné
qu'il ait donné
que nous ayons donné
que vous ayez donné
qu'ils aient donné

que je donnasse
que tu donnasses
qu'il donnât
que nous donnassions
que vous donnassiez
qu'ils donnassent

que j'eusse donné
que tu eusses donné
qu'il eût donné
que nous eussions donné
que vous eussiez donné
qu'ils eussent donné

je donnerais
tu donnerais
il donnerait
nous donnerions
vous donneriez
ils donneraient

j'aurais donné
tu aurais donné
il aurait donné
nous aurions donné
vous auriez donné
ils auraient donné

donne
donnons
donnez

aie donné
ayons donné
ayez donné

Présent

 
donner

Passé

 
avoir donné

Présent

donnant

Passé

donné
ayant donné

Présent

en donnant

Passé

en ayant donné
 

Verbe donner

Le verbe donner est un verbe du 1er groupe. Il est très fréquemment employé en conjugaison.
Le verbe donner possède la conjugaison des verbes en : -er
Le verbe donner se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Le verbe donner est de type transitif direct, intransitif.
Le verbe donner peut se conjuguer à la forme pronominale: Se donner
La voix passive peut être utilisée pour le verbe donner car celui-ci est de type transitif direct.
Le verbe donner est du premier groupe. Il possède donc les terminaisons régulières du premier groupe. On pourra le conjuguer sur le modèle du verbe aimer.

Le verbe donner possède la conjugaison des verbes en : -er. Les verbes en -er sont tous réguliers (sauf pour le verbe aller qui est complètement irrégulier et donc du 3ème groupe). Les terminaisons du premier groupe ne présentent aucune variation, ni exception.
A noter: bien que les terminaisons soient parfaitement régulières, certains types de verbes du premier groupe en -cer, -ger, -yer, -eter, -eler, -é-consonne(s)-er, -e-consonne-er ainsi que le verbe envoyer et ces dérivés possèdent un radical, qui lui, subit de nombreuses variations lors de la conjugaison.
Partagez cette conjugaison
Suivez-nous

Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !