COUVERT. n. m. La nappe avec les serviettes, les couteaux, les cuillers, etc. dont on garnit une table pour un repas. Mettre le couvert. Ranger le couvert. Ôter le couvert.
Il désigne plus particulièrement l'Assiette, la serviette, etc., qu'on sert pour chaque personne. Donnez-moi mon couvert. Une table de vingt-quatre couverts.
Avoir toujours son couvert mis dans une maison, chez quelqu'un, Être certain qu'on y sera toujours reçu à table comme un ami de la maison.
Il se dit aussi d'un Étui garni d'une Cuiller, d'une fourchette et d'un couteau. Il emporte toujours son couvert à la campagne, en voyage.
Il se dit encore d'une Cuiller et d'une fourchette réunies. Une douzaine de couverts d'argent, de ruolz. Couvert de vermeil.
Il signifie, de plus, Logement, abri, et, dans cette acception, il s'emploie seulement avec l'article défini le. Donner le couvert à quelqu'un Il n'y est pas nourri, il n'a que le couvert. Il y a le vivre et le couvert.
Il se dit aussi d'un Lieu planté d'arbres qui donnent de l'ombre. Il y a un couvert dans ce jardin. Mettons-nous sous ce couvert.
Il signifie en outre Enveloppe adresse d'un paquet. Cela est arrivé franc de port sous le couvert du ministre.
Fig., Sous le couvert de, En prenant l'enveloppe, les dehors de... Il accomplit toutes ces trahisons sous le couvert de l'amitié, sous le couvert de l'intérêt qu'il prétend nous porter. Ces odieuses persécutions eurent lieu sous le couvert de la justice.
À COUVERT DE, loc. prép., et absolument À COUVERT, loc. adv., se disent en parlant d'un Lieu où l'on peut se garantir des intempéries ou de tout danger. Être à couvert de l'orage, de la pluie. Il ne craint point le mauvais temps, il est à couvert. Il s'est mis à couvert. Être à couvert du danger, à couvert des obus. Être à couvert d'un bois, d'un marais d'une rivière, etc., Être protégé, garanti par un bois, un marais, etc. Fig., Être à couvert de ses ennemis. Être à couvert de la nécessité. Mettre sa réputation à couvert de tout soupçon. Son honneur est à couvert.
En termes de Commerce, Être à couvert, Avoir des garanties sûres pour les prêts ou les avances que l'on a faits à quelqu'un.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Couvert par nombre de lettres.

Synonymes de Couvert en 4 lettres :



Synonymes de Couvert en 5 lettres :



Synonymes de Couvert en 6 lettres :



Synonymes de Couvert en 8 lettres :



Synonymes de Couvert en 9 lettres :



Synonymes de Couvert en 10 lettres :



Synonymes de Couvert en 11 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !