CAVALIER, IÈRE. n. Celui, celle qui est à cheval. Il trouva des cavaliers sur le chemin. Il y avait trois ou quatre cavaliers autour de la voiture.
Être bon cavalier, Être bien à cheval, savoir bien conduire un cheval; et, dans le sens contraire, Être mauvais cavalier. Elle est bonne cavalière, elle est mauvaise cavalière.
C'est un beau cavalier, se dit d'un Homme qui a bonne grâce à cheval.
Il signifie aussi Soldat qui fait partie d'une formation de cavalerie. Il y a eu dans le combat tant de cavaliers tués, démontés. Ce peloton est de cinquante cavaliers.
Il signifie quelquefois simplement, dans le langage familier, Homme, par opposition à Dame ou Demoiselle. Nous étions cinq femmes et nous n'avions pas avec nous un seul cavalier. C'est un joli, un beau, un aimable cavalier. Donner la main à son cavalier.
Servir de cavalier à une dame, Être son cavalier, Lui donner le bras dans une réunion, la faire danser dans un bal. On dit d'un Homme du monde, qui, par galanterie, s'astreint aux volontés d'une dame et lui rend des soins empressés, qu'il est son Cavalier servant.
Le cavalier seul se dit, en termes de Danse, d'une Figure du quadrille où l'homme danse seul, et aussi du Pas qu'il exécute ainsi. Faire un cavalier seul.
En termes du jeu d'Échecs, il se dit de Pièces dont la marche est d'aller du blanc au noir, et du noir au blanc, en sautant d'abord en avant, puis de côté et en laissant une case entre deux. Les cavaliers blancs. Les cavaliers noirs. Le cavalier du roi. Le cavalier de la dame. Il faut que le roi se déplace quand le cavalier lui donne échec. On ne couvre point l'échec du cavalier.
En termes de Ponts et chaussées, il se dit d'un Amas de terre le long d'une route, d'un canal, etc.
En termes d'Imprimerie, il se dit du Papier d'impression dont le format est intermédiaire entre le carré et le raisin.
Il s'emploie aussi comme adjectif et signifie Qui est libre, aisé, dégagé. Il ne se dit que de l'Air, des manières, et se prend rarement en bonne part. Avoir l'air cavalier, la mine cavalière. Prendre des airs cavaliers.
Il signifie, par extension, Qui est brusque et hautain, ou Qui est inconvenant, trop leste. Faire une réponse cavalière. Traiter quelqu'un d'une façon cavalière. Ce procédé me paraît un peu cavalier. Il prit avec elle un ton fort cavalier. Il lui tint des propos assez cavaliers.
Il se dit encore en parlant d'Endroits spécialement affectés au passage des gens à cheval. Rue cavalière. Route cavalière.
En termes de Dessin, Perspective cavalière. Voyez PERSPECTIVE.
À LA CAVALIÈRE, loc. adv. En cavalier. Être vêtu à la cavalière. Agir à la cavalière. Il a vieilli.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Cavalier par nombre de lettres.

Synonymes de Cavalier en 4 lettres :



Synonymes de Cavalier en 5 lettres :



Synonymes de Cavalier en 6 lettres :



Synonymes de Cavalier en 7 lettres :



Synonymes de Cavalier en 10 lettres :



Synonymes de Cavalier en 11 lettres :



Synonymes de Cavalier en 12 lettres :



Synonymes de Cavalier en 13 lettres :




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !