1 seul synonyme de Vivré a été trouvé. Les synonymes sont classés par ordre de pertinence.
Voir les synonymes de Vivré classés par ordre alphabétique.
Voir les synonymes de Vivré classés par nombre de lettres.

VIVRE. (Je vis, tu vis, il vit; nous vivons, vous vivez, ils vivent. Je vivais. Je vécus. Je vivrai. Je vivrais. Vis, vivons. Que je vive. Que je vécusse. Vivant. Vécu.) v. intr. Être doué de vie, être en vie. Tous les hommes et tous les animaux qui vivent. Si nous vivons dans ce temps-là. Saint Louis vivait au treizième siècle. Cesser de vivre. Être las de vivre. Les poissons vivent dans l'eau. Les chênes vivent fort longtemps. Il se construit elliptiquement avec certains noms de temps, comme s'ils lui servaient de complément direct, en sous-entendant les mots Pendant, durant. Il a vécu quatre-vingts ans. Il vécut seulement quelques jours.
Dans le style élevé, Il a vécu, Il est mort.
Ne vivre que pour soi, Ne songer qu'à soi, ne s'occuper que de ses intérêts. On dit dans des sens analogues. Ne vivre que pour servir Dieu, que pour étudier, que pour le bonheur des autres, que pour les autres.
Prov., Qui vivra verra, On saura cela avec le temps.
Prov., On ne sait qui vit ni qui meurt se dit pour exprimer l'Incertitude où l'on est sur la durée de la vie et sur le moment de la mort. Je vais vous donner une reconnaissance de l'argent que vous m'avez prêté, car on ne sait qui vit ni qui meurt.
Dans le langage théologique, Dieu vit de toute éternité, vit dans les siècles des siècles, vit par lui-même, L'existence de Dieu est éternelle et indépendante. Les bienheureux vivront éternellement avec Dieu dans la gloire, Ils jouiront de la vue de Dieu pendant l'éternité.
VIVRE signifie, figurément, Employer utilement sa vie, jouir de la vie. On cesse souvent de vivre avant d'être mort. Combien d'hommes oublient de vivre, combien d'hommes meurent sans avoir vécu!
Fig., Ne pas vivre se dit, par exagération, d'une Vie diminuée, troublée, en proie à l'inquiétude. Il est toujours malade, il est dans des transes continuelles, ce n'est pas vivre. Il ne vit pas, il ne fait que languir.
VIVRE signifie figurément Durer, subsister; il s'emploie surtout dans le style soutenu. Un si grand prince vivra éternellement dans l'histoire. La mémoire de ce conquérant, son nom, sa gloire vivra jusque dans la postérité la plus reculée.
Cet ouvrage vivra, Il passera à la postérité. Les mauvais ouvrages ne vivent que peu de temps.
VIVRE se dit, en termes de Dévotion, de la Vie spirituelle. Un pêcheur converti vit de la vie de la grâce, vit d'une vie nouvelle. Dans l'Écriture sainte, il est dit : Le juste vit de la foi.
VIVRE signifie aussi Se nourrir, soutenir sa vie par le moyen des aliments. Donner à quelqu'un pour vivre, le faire vivre. Il n'a pas de quoi vivre. Il n'a pas les moyens de vivre. Il ne vit que de racines, que de légumes. Cet homme-là vit de peu, vit sobrement. Il vit aux dépens d'autrui, sur son revenu. Les oiseaux qui vivent de grains, de proie.
Vivre de régime, Observer strictement une règle dans sa nourriture, pour rétablir ou pour conserver sa santé.
Fam., Cet homme vit de rien, Il mange très peu, il dépense très peu pour sa nourriture.
Fig. et fam., Il vit de l'air du temps se dit d'un Homme qui mange très peu, et à peine autant qu'il faut pour se soutenir. On dit aussi : On ne peut pas vivre de l'air du temps, On ne peut pas vivre sans ressources.
Prov., Il faut que tout le monde vive, Il faut laisser ou fournir à chacun les moyens de pourvoir à son existence.
VIVRE se dit également en parlant de Tout ce qui fournit les moyens de subsister, de se soutenir. Vivre de son bien, de ses rentes. Vivre de son travail, de son métier. Vivre de privations. Vivre d'aumônes. Vivre d'expédients. Vivre de rapine.
Fig., Vivre de sa réputation, vivre sur sa réputation, Garder son crédit, l'estime publique, par le souvenir de ce que l'on a fait et non par ce que l'on fait actuellement.
Fig., Vivre d'espérance, Vivre dans l'attente de quelque avantage être soutenu par cette attente.
Vivre au jour la journée, au jour le jour, N'avoir pour subsister que ce qu'on gagne chaque jour par son travail. Il signifie aussi S'inquiéter peu du lendemain, être sans prévoyance.
Prov., Il faut bien vivre, La nécessité de pourvoir à sa subsistance est une excuse à certaines choses que l'on fait et que l'on ne ferait pas sans cela.
VIVRE se dit encore par rapport à la dépense qu'on fait pour sa table, pour ses vêtements, par rapport au train qu'on mène et aux commodités ou incommodités de la vie. Vivre splendidement, magnifiquement, honorablement, grandement, largement. Vivre en grand seigneur, en prince. Vivre avec économie. Vivre mesquinement, sordidement, pauvrement, étroitement, petitement, misérablement. Il ne vît pas selon sa condition.
Vivre noblement, Mener un genre de vie dans lequel il n'y a rien qui puisse déroger à la noblesse. Cette locution a vieilli.
VIVRE se dit aussi par rapport à la manière de passer sa vie dans les divers états que l'on embrasse, dans les différents lieux que l'on habite, dans une situation heureuse ou malheureuse, etc. Vivre dans le célibat, dans le mariage. Vivre à la ville, à la campagne. à la cour. Vivre chez soi. Vivre dans le monde. Vivre dans la solitude, dans la retraite. Vivre dans la joie, dans la tristesse, dans le dénuement. Vivre heureux, content, tranquille.
Prov., Il faut laisser chacun vivre à sa mode, à sa guise, Il faut que chacun en use, agisse comme il lui plaît, en ce qui le regarde. On dit de même : Chacun vit à sa mode, à sa guise.
VIVRE signifie encore Se conduire, se comporter bien ou mal, eu égard à la morale, à la religion. Vivre en homme de bien. Vivre saintement, sagement. Vivre en bon chrétien. Vivre en libertin. Vivre licencieusement. Vivre dans les plaisirs, dans la débauche. Vivre dans la pénitence. Il faut bien vivre pour bien mourir. On meurt d'ordinaire comme on a vécu.
Il signifie encore Être en commerce habituel. Il vit avec toutes sortes de gens. Il vivait avec ses disciples comme avec des amis. À partir de ce moment, ils vécurent ensemble.
Vivre avec soi-même, Vivre dans la retraite, sans commerce avec le monde.
Fam., Vivre avec quelqu'un signifie quelquefois Être avec quelqu'un dans un état de concubinage. Il vit avec cette femme depuis longtemps. Elle vit avec un jeune homme. Cet homme et cette femme vivent ensemble.
On ne saurait vivre avec cet homme-là, Il est d'une humeur à laquelle on ne saurait s'accoutumer. Cet homme est facile à vivre, est commode à vivre, Cet homme est d'un commerce doux et facile, il est aisé de vivre avec lui. Dans le sens contraire, on dit : C'est un homme difficile à vivre.
Savoir vivre. Voyez SAVOIR.
Le savoir-vivre. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
Fam., Je lui apprendrai à vivre, Je le corrigerai, je le punirai de sa faute, de ses torts.
VIVRE se dit encore par rapport au gouvernement politique, aux lois, aux usages du pays dans lequel on demeure. Vivre sous les lois d'un prince. Les lois, les coutumes suivant lesquelles nous vivons. Ils vivaient sous un prince généreux.
VIVRE s'emploie aussi comme verbe transitif. Il a vécu une existence bien dure. Elle a vécu un véritable roman.
Fam., Vivre sa vie, Vivre librement, à sa guise, en ne se souciant que de satisfaire ses goûts, ses penchants, ses désirs.
Le subjonctif VIVE s'emploie comme formule d'acclamation. Vive la France! Vive le Roi! Vive la République! Vive la liberté!
VIVE est aussi un terme familier dont on se sert pour marquer qu'on estime quelqu'un, qu'on fait grand cas de quelque chose. Vive un tel, c'est un galant homme! Vivent les arts! Vivent la Champagne et la Bourgogne pour les bons vins! Vive le vin! Vive l'amour! Vive la joie!
Un vive-la-joie. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
Qui vive? Cri d'une sentinelle, d'une patrouille qui entend du bruit, qui voit venir une personne ou une troupe. La sentinelle cria : Qui vive? il répondit : France! Il s'emploie aussi comme nom masculin : Qui-vive. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
Le participe passé
VÉCU s'emploie comme adjectif. Un roman vécu, Un roman dont les péripéties ont réellement eu lieu.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Vivré par nombre de lettres.

Synonymes de Vivré en 6 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Vivré par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !