SEIN. n. m. Partie antérieure de la poitrine, où sont les mamelles. Il lui a plongé un poignard dans le sein. Il le pressa contre son sein. Il cachait un poignard dans son sein, Il le cachait dans la partie de son vêtement qui lui couvrait le sein.
Fig., Mettre à quelqu'un le poignard dans le sein, Lui causer un extrême déplaisir en lui annonçant une mauvaise nouvelle, ou en lui disant quelque chose de dur, de fâcheux, de désagréable. On dit plutôt Dans le cœur.
Fig., C'est un serpent que j'ai réchauffé dans mon sein, C'est un homme qui m'a de grandes obligations et qui me paie d'ingratitude.
Dans le style de l'Écriture sainte, Le sein d'Abraham, Le lieu de repos où étaient les âmes saintes avant la venue de JÉSUS-CHRIST.
Il désigne, par extension, dans la Théologie chrétienne, le Séjour céleste.
SEIN se dit particulièrement de la Partie antérieure de la poitrine chez les femmes. Cette femme a le sein découvert. Son enfant dormait sur son sein.
Il se dit aussi de Chacune des mamelles. Le sein droit, le sein gauche d'une femme. Elle éprouve une douleur au sein droit.
Donner le sein à un enfant, Lui donner à téter. Prendre le sein, en parlant d'un Enfant, Téter.
SEIN se dit aussi de la Partie du corps où les femmes conçoivent et portent des enfants. JÉSUS-CHRIST fut conçu dans le sein de la Vierge. Cet enfant qu'elle a porté dans son sein.
Fig., Le sein de la terre, le sein de la mer, Ce qui est au-dessous de la surface de la terre, de la mer. Tirer des métaux du sein de la terre.
Fig., Porter la guerre au sein d'un royaume, d'une province, Porter la guerre bien avant dans un royaume, dans une province.
Fig., Le sein de l'Église, La communion de l'Église catholique. Il est rentré dans le sein de l'Église. On dit aussi Mourir dans le sein de l'hérésie.
SEIN signifie encore, au figuré, Milieu. Il est né au sein de l'opulence, des grandeurs. On l'a tiré du sein de la pauvreté et de l'abjection pour l'élever aux honneurs. Il mène une vie paisible au sein des arts et de l'amitié. Vivre au sein de sa famille. Du sein même de nos malheurs est sortie pour nous une cause de grandeur et de prospérité.
Il désigne aussi figurément l'Esprit ou le cœur de l'homme. Déposer ses secrets dans le sein d'un ami. Verser sa douleur dans le sein de son ami.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Sein par nombre de lettres.

Synonymes de Sein en 3 lettres :



Synonymes de Sein en 4 lettres :



Synonymes de Sein en 5 lettres :



Synonymes de Sein en 6 lettres :



Synonymes de Sein en 7 lettres :



Synonymes de Sein en 8 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Sein par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !