PIED. n. m. La partie du corps de l'homme qui est à l'extrémité de la jambe et qui lui sert à se soutenir et à marcher. Pied droit. Pied gauche. Les doigts du pied. Les ongles du pied. Le cou-de-pied. La cheville du pied. La plante des pieds. Marcher sur la pointe du pied. Se tenir sur ses pieds. Depuis la tête jusqu'aux pieds. De la tête aux pieds. Des pieds à la tête. De pied en cap. On passe souvent cette rivière à pied sec. Marcher pieds nus, nu-pieds. Sauter un fossé à pieds joints. On l'emmena pieds et poings liés. Fouler aux pieds. Donner un coup de pied à quelqu'un. Se jeter, tomber aux pieds de quelqu'un. Frapper du pied.
Être armé de pied en cap, Être armé entièrement, être armé des pieds à la tête. Il s'emploie surtout figurément pour désigner quelqu'un qui possède tous ses moyens de défense.
Valets de pied, Ceux des domestiques qui portent la livrée.
Gens de pied s'est dit des Fantassins, des soldats qui servaient à pied.
PIED s'emploie dans un grand nombre d'expressions, au sens propre, au sens figuré et proverbialement.
Fig., Aller du même pied, Avoir une marche égale et semblable. Il se dit des Personnes et des choses. Nous allions lui et moi du même pied dans cette affaire. Il est difficile que deux projets si différents aillent du même pied.
Aller, partir d'un pied léger, Partir vivement. Il signifie figurément S'engager dans une affaire avec entrain, avec allégresse.
Fig., Avoir le pied à l'étrier, Être prêt à partir. Il signifie aussi Commencer une carrière, une profession; Être à portée d'avancer, de faire fortune. Enfin vous voilà placé, vous avez le pied à l'étrier. Dans le même sens : On lui a mis le pied à l'étrier.
Prov., Avoir bon pied, bon œil, Se porter bien, être dans toute sa force. Ce vieillard a encore bon pied, bon œil. Il signifie aussi Être vigilant, se tenir sur ses gardes. Il faut avoir bon pied, bon œil avec cet homme-là. Par ellipse, Bon pied, bon œil, Prenez garde à vous.
Avoir le pied marin, Savoir marcher sans difficulté à bord d'un navire agité par le mouvement de la mer. Il signifie aussi, figurément et familièrement, Ne pas se déconcerter, conserver son sang-froid dans une circonstance difficile.
Fig., Avoir un pied dans la tombe, Être très âgé, très malade, être sur le point de mourir.
Fam., Avoir toujours un pied en l'air, Être fort vif, changer sans cesse de place.
Prov. et fig., Couper l'herbe sous le pied à quelqu'un, Le supplanter dans quelque affaire.
Fam., Donner un coup de pied jusqu'à tel endroit, Aller jusqu'à cet endroit. Cela ne se dit guère qu'en parlant d'un Endroit peu éloigné. Voulez-vous donner un coup de pied jusque-là?
Fig., Être en pied, Être dans l'exercice et jouir du titre d'un emploi, d'une fonction. Il n'était que surnuméraire dans cette administration; il y est maintenant en pied.
Fig., Être mis à pied, se dit d'un Fonctionnaire suspendu ou révoqué, ou encore d'un Employé congédié.
Être sur pied, N'être point couché, être levé. Il a été sur pied toute la nuit pour veiller sa mère. Il n'est que quatre heures du matin et vous êtes déjà sur pied. On dit à peu près dans le même sens Son médecin l'a remis sur pied, L'a mis en état de se lever, l'a guéri.
Fig. et fam., Être encore sur ses pieds se dit d'un Homme dont la fortune a souffert un échec considérable, mais n'est pas renversée. Il a pensé être ruiné par cette mauvaise affaire; mais il est encore sur ses pieds. Il vieillit.
Fig., Être sur un bon pied, Être dans une bonne situation. Il a remis son affaire sur un bon pied.
Fig., Être sur un bon pied dans le monde, Y être en estime, en considération. On dit dans le sens contraire Être dans le monde sur un mauvais pied, sur un très mauvais pied. Il vieillit.
Fig., Être, se mettre sur tel pied, Être, se mettre dans telle situation, avoir telle manière d'agir. Vous recevez tous les jours : vous ne pouvez vous mettre sur ce pied-là. Sur quel pied êtes-vous ensemble? Il est dans cette maison sur un pied d'intimité.
Fig., Être, vivre sur un grand pied, Mener un grand train de maison. Cette maison est sur un grand pied, Il s'y fait beaucoup de dépense.
Examiner quelqu'un de la tête aux pieds, depuis les pieds jusqu'à la tête, Le considérer attentivement.
Pop., Gagner au pied, S'enfuir.
Lâcher pied, Reculer, s'enfuir. Il s'emploie aussi figurément et signifie Céder, montrer de la faiblesse. N'allez pas lâcher pied dans cette occasion, tenez ferme.
Fig. et fam., Lever le pied, S'enfuir sans payer ses créanciers ou en emportant l'argent des autres.
Fig., Mettre aux pieds de ..., se dit ou s'écrit comme formule de politesse. Je vous prie de mettre mes hommages aux pieds de Madame ***.
Mettre pied à terre, Descendre de cheval ou de voiture.
Mettre le pied, les pieds dans une maison, Y aller. Il y a longtemps que je n'ai mis le pied dans cette maison. Il se passera bien du temps avant que j'y mette les pieds.
Fig. et fam., Mettre les pieds dans le plat, Parler sans ménagement, dire une chose brutalement, soit par mégarde et manque de tact, soit parfois avec intention.
Fig., Mettre quelqu'un sur un bon pied, Lui procurer de grands avantages. Mettre quelqu'un sur le bon pied a aussi la même signification, mais plus souvent veut dire Obliger quelqu'un à faire son devoir, le contraindre à faire ce qu'on souhaite raisonnablement de lui.
Fig. et fam., Partir du pied gauche, Partir du bon pied, s'engager comme il convient dans une affaire.
Fig., Remettre quelqu'un sur pied, Rétablir sa santé, ses affaires.
Fig., Mettre à quelqu'un le pied sur la gorge, Vouloir le contraindre à faire quelque chose.
Mettre une armée, des troupes sur pied, Lever une armée, des troupes.
Fig., Mettre une chose sous ses pieds, La mépriser. Mettez cette injure sous vos pieds. Il est vieux.
Fig., Mettre une injure, une disgrâce, mettre son ressentiment aux pieds de la croix, du crucifix, Souffrir patiemment une injure, une disgrâce, en faire le sacrifice à Dieu, pardonner pour l'amour de Dieu à ceux qui nous ont offensés.
Fig. et fam., Ne pas se donner de coups de pied, Se vanter complaisamment.
Fig. et pop., Ne pas se moucher du pied, Être plein d'outrecuidance. C'est un homme qui ne se mouche pas du pied.
Fig. et fam., Ne savoir sur quel pied danser, Ne savoir quelle contenance tenir, ne savoir quel parti prendre.
Fam., Ne pouvoir mettre un pied devant l'autre, Être si faible, si fatigué, qu'on ne puisse pas marcher, qu'on ait peine à marcher.
Peindre quelqu'un en pied, Faire le portrait de sa personne tout entière, debout ou assise. On dit dans le même sens Un portrait en pied.
Perdre pied, Ne plus trouver le fond de l'eau avec les pieds. Il perdit pied au milieu de la rivière et faillit se noyer. Dans le même sens, Il y a pied, On peut se tenir debout dans l'eau, la tête dehors. Il n'y a pas pied, On ne le peut pas.
Fig. et fam., Perdre pied, Ne savoir plus où l'on en est. À ce moment de la discussion, il perdit pied.
Fig., Prendre pied, Commencer à s'établir solidement, à gagner la confiance. Ce nouveau médecin n'a pas encore eu le temps de prendre pied dans le pays. Il ne tardera pas à prendre pied.
Prendre quelqu'un au pied levé, Prendre quelqu'un à l'improviste. Il s'emploie surtout au figuré. Vous me posez une question difficile : vous me prenez au pied levé. On dit par analogie : Doubler un rôle au pied levé. Il m'a fallu faire cette conférence au pied levé.
Fig. et fam., Retomber sur ses pieds, Se tirer heureusement d'une occasion fâcheuse, se trouver dans la même situation qu'auparavant. Il retombe toujours sur ses pieds. Quelque chose qui arrive, on peut avoir confiance en lui pour retomber sur ses pieds.
Fig. et fam., S'enfuir un pied chaussé et l'autre nu, S'enfuir en toute hâte, sans prendre le temps de s'habiller.
Pop., Sortir de sa maison les pieds devant, Être porté en terre.
Fig., Sur le pied de, À raison de, à proportion de. Il se dit particulièrement en parlant des Ressources, du train de vie et signifie D'après des ressources évaluables à. Il vit sur le pied de cent mille livres de rente.
Fig. et fam., Sur le pied où sont les choses et, absolument, Sur ce pied-là, Les choses étant ainsi, puisque les choses sont en cet état, sont comme vous le dites. Sur le pied où sont les choses, je doute que vous veniez à bout de votre projet. Je le croyais coupable, mais vous m'assurez de son innocence; sur ce pied-là, je lui rends mon estime.
Fig., Sur le pied de paix, sur le pied de guerre, Conformément à ce qui a été établi pour le temps de paix, pour le temps de guerre. On dit dans ce sens : Le pied de paix, le pied de guerre, L'organisation prévue pour le temps de paix, pour l'état de guerre.
Prov. et fig., Tirer à quelqu'un une épine, une grande épine du pied, Le délivrer d'un grand embarras, d'une situation pénible, d'un empêchement. Vous m'avez tiré là une grande épine du pied, je vous ai bien de l'obligation. Je me suis tiré une fâcheuse épine du pied. On dit de même : Avoir une épine hors du pied.
Fig. et fam., Trouver chaussure à son pied, Trouver justement ce qu'il faut, ce qui convient. Il se dit particulièrement d'une Personne qui a trouvé mariage à son gré.
Fam., Venir de son pied en quelque endroit, Y venir à pied. On dit plutôt : Venir de son pied léger.
Pied plat ou Plat pied, Pied large et comme aplati. Cela se dit surtout en parlant des Chevaux qui ont ce vice de conformation.
Fig., fam. et par mépris, Pied plat, Homme vil, sans dignité, sans caractère, pleutre. C'est un pied plat qu'aucune humiliation ne rebute.
Pied bot. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
Pied-à-terre. Voyez ce mot à son rang alphabétique.
Chambres, pièces de plain-pied, Chambres, pièces d'un appartement qui sont au même étage et de même niveau. Il a tant de chambres de plain-pied.
PIED se dit aussi de l'Extrémité des pattes d'un grand nombre d'animaux. Bête à quatre pieds. Les pieds de devant, les pieds de derrière. Le pied d'un cheval. Pied de cerf, de biche, d'élan. Pied de veau, de mouton, de cochon. Les bœufs, les cerfs, les daims, les sangliers ont le pied fourchu.
En parlant d'un Cheval, Le pied du montoir, Le pied gauche de devant. Le pied hors du montoir, Le pied droit de devant.
Ce cheval a fait pied neuf, Après qu'il a été dessolé, il lui est revenu une nouvelle corne.
Ce cheval galope sur le bon pied, En galopant, il lève le pied droit de devant le premier. Il galope sur le mauvais pied, Il lève le pied gauche de devant le premier. On dit de même Mettre un cheval sur le bon pied.
En termes de Rôtisseur, Petits pieds se dit des Grives, des cailles, des ortolans et autres petits oiseaux d'un goût délicat.
Fig. et fam., Pieds de mouche. Écriture dont les lettres sont très menues et très mal formées. Il ne fait que des pieds de mouche en écrivant. Toute son écriture n'est que des pieds de mouche, qu'en pieds de mouche, On dit plutôt aujourd'hui Pattes de mouches.
Fig., Faire feu des quatre pieds, Se démener, mettre toute sa force dans une tentative.
Prov., fig. et pop., Il a été déferré des quatre pieds, se dit d'un Homme qui, dans quelque dispute, a été réduit à ne savoir que répondre.
Fig. et fam., Faire le pied de grue, Demeurer longtemps debout à la même place en attendant quelqu'un.
Fig. et fam., Tirer pied ou aile d'une chose, En tirer quelque profit de manière ou d'autre.
PIED désigne, par extension, la Trace de la bête qu'on chasse. Le veneur a reconnu au pied que c'était une biche.
PIED se dit encore, par métaphore, de Certains animaux, de certaines plantes, de certaines choses et forme avec leurs noms des mots composés, du masculin, dont les plus usités sont :
Pied-d'alouette, Genre de plantes renonculacées à fleurs éperonnées, dont une espèce est cultivée, pour l'ornement, dans les jardins.
Pied-de-biche, Instrument de dentiste. Il se dit aussi de Divers autres objets dont l'extrémité est faite d'un pied de biche ou ressemble, par sa forme, au pied d'une biche. Une sonnette en pied de biche.
Pied-de-bœuf, Jeu d'enfants, où les uns mettent les mains sur celles des autres, puis, en commençant par le dessous, les retirent en comptant jusqu'à neuf; et celui qui compte ce nombre dit, en saisissant la main de quelqu'un des autres : Je tiens mon pied-de-bœuf.
Pied-de-chat, Petite plante du genre des immortelles, qui croît sur les collines sèches.
Pied-de-cheval, Grande espèce d'huître.
Pied-de-chèvre, Levier de fer, dont une des extrémités est faite en pied de chèvre.
Pied-de-griffon, Plante, espèce d'ellébore qui porte des fleurs vertes bordées de pourpre, et qui est regardée comme vermifuge.
Pied-de-lion, Plante de la famille des rosacées, dont l'espèce commune est un excellent fourrage.
PIED se dit aussi en parlant d'un Arbre, d'une plante, et désigne la Partie du tronc ou de la tige qui est le plus près de terre. Le pied d'un arbre. Être assis au pied d'un arbre. Couper un arbre par le pied. Le pied d'une plante. Arroser une plante au pied.
Vendre, acheter une récolte sur pied, Vendre, acheter du blé avant qu'il soit coupé, du raisin avant qu'il soit cueilli, etc.
Fig., Sécher sur pied, se dit d'une Personne que l'impatience, l'ennui ou l'inquiétude met dans un état violent, dans un état de souffrance.
PIED se dit aussi pour Tout l'arbre, pour toute la plante. Il y a cinq cents pieds d'arbres dans cette avenue. Il a fait replanter deux cents pieds de vigne. Un pied d'œillet. Mettre deux ou trois pieds de tubéreuse dans un pot. Un pied de salade. Des pieds de giroflée.
En termes d'Eaux et Forêts, Pied cornier, L'arbre qu'on laisse à l'extrémité d'un arpentage, d'une pièce de terre pour servir de marque ou de borne.
Pied cornier, Poteau cornier se dit aussi des Longues pièces de bois qui sont aux encoignures des pans de charpente.
PIED se dit encore de l'Endroit le plus bas d'une montagne, d'un édifice, d'un mur, d'une tour, etc. Le pied des Alpes, des Pyrénées. Il sort une source du pied de la colline. Le pied d'un rocher. Les soldats gagnèrent le fossé et se logèrent au pied du bastion. Le pied d'une muraille, d'une tour.
Prov. et fig., Mettre quelqu'un au pied du mur, Le mettre hors d'état de se dérober, d'user de subterfuge, le réduire à ne pouvoir se défendre de faire ce qu'on lui propose.
À pied d'œuvre. Voyez ŒUVRE.
PIED se dit aussi du Talus, de la pente qu'on donne à certains ouvrages de maçonnerie ou de terre, pour les rendre plus solides. Ce rempart, ce mur de terrasse n'a pas assez de pied.
Donner du pied à une échelle, Éloigner de la muraille le bas d'une échelle, afin qu'elle soit plus solidement posée.
PIED se dit encore en parlant de Diverses sortes de meubles, d'ustensiles et désigne la Partie qui sert à les soutenir. Le pied d'une table. Les pieds d'une chaise. Les pieds d'un lit. Le pied d'un chandelier, d'un chenet. Le pied d'un vase. Un verre cassé par le pied. Un pied de marmite.
Une table, un bureau à pieds de biche, Une table, un bureau dont les pieds ont la forme des pieds d'une biche.
Au pied de la lettre, Selon le sens littéral, selon le propre sens des paroles. Il ne faut pas toujours prendre les choses au pied de la lettre. Cela doit s'expliquer, doit s'entendre au pied de la lettre. Il faut faire cela au pied de la lettre, obéir au pied de la lettre. Il signifie aussi À proprement parler, à parler véritablement, sans aucune exagération. Il est ruiné; au pied de la lettre, il n'a pas de pain.
Le pied du lit, L'endroit du lit où l'on a les pieds lorsqu'on est dans le lit, et qui est opposé au chevet. S'asseoir au pied du lit, sur le pied du lit. Mettre une couverture sur le pied du lit.
PIED se disait en outre d'une Mesure de longueur équivalente à trois cent vingt-quatre millimètres. Pied de roi. La toise avait six pieds, était de six pieds. Le pied contenait douze pouces. Un pied de large. Quatre pieds de long sur trois de large.
Pied carré se disait d'une Surface carrée qui avait un pied de côté. Pied cube, Cube dont chaque face avait un pied carré.
Par exagération, Elle a un pied de rouge sur le visage, se dit d'une Femme extrêmement fardée.
Fam., Un homme de cinq pieds six pouces, Un homme de très haute taille.
Par exagération, Je ne l'assisterais pas, quand je lui verrais tirer la langue d'un pied de long, Je n'ai pas la moindre compassion pour lui. Il est vieux.
Par exagération, Il voudrait être à cent pieds sous terre, Il voudrait pouvoir se cacher à tout le monde, tant il est confus, honteux. Il se dit aussi d'un Homme qui a quelque grand sujet de chagrin, qui est dégoûté de la vie.
Je voudrais que cet homme fût à cent pieds sous terre, Je voudrais qu'il fût mort.
Prov. et fig., Avoir un pied de nez, en sortir avec un pied de nez, Éprouver la mortification de ne point réussir dans une affaire qu'on avait entreprise. On dit dans le même sens Avoir le nez long.
Faire un pied de nez, Faire devant une personne que l'on veut railler le geste d'allonger son nez avec la main déployée.
Fig. et fam., Avoir d'une chose cent pieds par-dessus la tête, En être extrêmement las, importuné, dégoûté.
Fig., Laissez-lui prendre un pied, il en prendra quatre, se dit en parlant de Quelqu'un qui est entreprenant et qui abuse de l'indulgence, de la facilité qu'on a pour lui.
Au petit pied, En raccourci, en petit. Il ne se dit que figurément : Les parlements prétendaient être les états généraux au petit pied.
PIED, en termes de Versification, se dit d'un Groupe de deux à quatre syllabes, longues ou brèves, qui constitue dans la poésie des anciens l'élément métrique des vers. Le spondée est un pied composé de deux longues. Le pied des vers antiques correspond en quelque sorte à la mesure de la musique.
Il s'emploie assez souvent et abusivement, en termes de Versification française, au sens de Syllabe. L'alexandrin est un vers de douze pieds.
À PIED, loc. adv. Au moyen de ses pieds, pédestrement. Aller, venir, arriver, retourner à pied. Voyager à pied. Il était à pied quand je l'ai rencontré.
Loger à pied et à cheval, se dit d'un Aubergiste qui reçoit les piétons et les cavaliers. Loge à pied et à cheval.
À PIEDS JOINTS, loc. adv. En tenant les pieds l'un contre l'autre. Sauter à pieds joints.
PIED À PIED, loc. adv. Pas à pas, graduellement. Aller, avancer pied à pied. Gagner du terrain pied à pied. Fig., Aller dans une affaire pied à pied.
Défendre un poste, un passage, une position pied à pied, En résistant toujours, en tenant toujours tête à l'ennemi, qui gagne insensiblement du terrain.
HAUT-LE-PIED, loc. adv. Sans être attelé. Il se dit des Chevaux, des locomotives. Renvoyer des chevaux haut-le-pied, Les renvoyer sans être attelés ni montés. Une locomotive haut-le-pied, Une locomotive en manœuvre, qui n'est pas attelée de wagons.
DE PLAIN-PIED, loc. adv. Sans monter ni descendre. De la salle à manger on entre de plain-pied dans le jardin.
Fig. et fam., Cela va de plain-pied, Cela va sans dire, cela ne souffre pas de difficulté.
DE PIED FERME, loc. adv. Sans sortir de sa place, sans quitter son poste. Combattre de pied ferme.
Dans les manœuvres militaires, Conversion de pied ferme, Celle dont le pivot est fixe.
Fig., Je l'attends de pied ferme, Je l'attends tranquillement, sans crainte.
D'ARRACHE-PIED, loc. adv. Voyez ARRACHER.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Pied par nombre de lettres.

Synonymes de Pied en 3 lettres :



Synonymes de Pied en 4 lettres :



Synonymes de Pied en 5 lettres :



Synonymes de Pied en 6 lettres :



Synonymes de Pied en 7 lettres :



Synonymes de Pied en 8 lettres :



Synonymes de Pied en 9 lettres :



Synonymes de Pied en 10 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Pied par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !