MORAL, ALE. adj. Qui concerne les mœurs. Doctrine, philosophie, théologie morale. Les œuvres morales de Plutarque. Préceptes moraux. Réflexions morales. Contes moraux.
MORAL signifie encore Qui a rapport à la règle des mœurs.
Loi morale, Loi que chacun porte en soi et qui nous dicte ce qu'il faut faire et ne pas faire.
Conscience morale, Connaissance intime de ce qui est conforme ou contraire à la loi morale.
Sens moral, Discernement de ce qui est conforme ou contraire à la loi morale. Avoir perdu tout sens moral.
MORAL signifie aussi Qui a des mœurs, qui a des principes et une conduite conforme à la morale. Cet homme, qui passait pour fort moral, n'était qu'un hypocrite.
Il se dit aussi des Choses et signifie Qui est conforme aux bonnes mœurs. Ce livre, ce récit est très moral.
Il se dit encore de Ce qui ne tombe point sous les sens. Dans cette acception, il est opposé à Physique. Le monde moral. Causes morales. Preuves morales. Sciences morales. Malgré l'affaiblissement de ses forces physiques, ses forces morales, ses facultés morales n'ont rien perdu de leur énergie. Souvent on supporte plus facilement le mal physique que le mal moral. Ce mot s'emploie au sens moral dans beaucoup d'acceptions.
Certitude morale, Certitude fondée sur de fortes probabilités. Il est opposé à Certitude matérielle. Nous n'en avons point la preuve matérielle, mais nous en avons la certitude morale.
Dans la langue théologique, Vertus morales, Celles qui ont pour principe les seules lumières de la raison, par opposition à Vertus surnaturelles. S'il n'eut pas les vertus chrétiennes, il eut du moins les vertus morales.
MORAL s'emploie substantivement, au masculin, et désigne l'Ensemble de nos facultés morales. Le physique influe beaucoup sur le moral, et le moral sur le physique. Il est mieux partagé au physique qu'au moral. Cet homme est bien malade, le moral même est affecté.
Il signifie encore État d'esprit, dispositions, sentiments. Remonter le moral. Le moral des troupes était excellent.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Moral par nombre de lettres.

Synonymes de Moral en 5 lettres :



Synonymes de Moral en 6 lettres :



Synonymes de Moral en 8 lettres :



Synonymes de Moral en 9 lettres :



Synonymes de Moral en 12 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Moral par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !