LIVRE. n. m. Assemblage de plusieurs feuilles de papier, de vélin ou de parchemin, imprimées ou écrites à la main, cousues ensemble et formant un volume broché ou relié. Livre manuscrit. Livre imprimé. Livre stéréotypé. Livre doré sur tranche, marbré sur tranche. Les livres d'une bibliothèque. Catalogue de livres. La marge, les marges d'un livre. Les feuilles, les feuillets, les pages, la couverture, la tranche, le dos, le signet, les coins d'un livre.
Livre en feuilles, Les feuilles imprimées d'un livre qui n'est encore ni broché ni relié.
Livre in-folio ou In-folio. Voyez IN-FOLIO. Livre in-octavo ou In-octavo. Voyez IN-OCTAVO. On dit de même Livre in-douze, in-seize, in-trente-deux, etc.
Livre dépareillé, Volume séparé des autres volumes d'un même ouvrage, par la perte ou par la destruction de ceux-ci.
LIVRE signifie aussi Registre sur lequel on inscrit ce qu'on reçoit et ce qu'on dépense, ce qu'on achète et ce qu'on vend, ses dettes actives et ses dettes passives, etc. Livre de compte. Livre de dépense. Écrivez, mettez cela sur votre livre. Livres de commerce. Livre de caisse. Livre d'inventaire. Livre de marchandises. Livres paraphés. Exhiber ses livres en justice.
Livre de raison désignait jadis un Journal tenu par le chef de famille qui inscrivait, avec ses comptes, les événements tels que naissances, mariages, etc., et ses propres réflexions.
En termes de Commerce, Livre de recettes, Livre de dépenses, Livre de copies de lettres, Livres d'échéances.
Livre journal. Voyez JOURNAL.
Tenue, teneur de livres. Voyez TENUE, TENEUR. Tenir les livres en partie double. Voyez TENIR.
Grand Livre. Voyez ce mot à son ordre alphabétique.
Livre de bord, Registre sur lequel le capitaine d'un navire doit inscrire tous les ordres donnés et tient le journal de la traversée.
Livre de loch, Registre sur lequel on inscrit, outre les routes mesurées par le loch, les variations du vent et les divers incidents de navigation.
Le livre d'or, Le registre où étaient inscrits les noms des nobles, dans quelques républiques. Le livre d'or de Venise.
Livre d'or se dit aujourd'hui de la Liste des personnes qui sont l'honneur d'une Société, d'une compagnie.
LIVRE se prend aussi pour Un ouvrage de l'esprit, soit en prose, soit en vers, d'assez grande étendue pour faire au moins un volume. Livre bien écrit, mal écrit. Livre instructif, futile, dangereux. Livre prohibé, vendu sous le manteau, mis à l'index. Livre anonyme, posthume. Livre revu, corrigé et augmenté par l'auteur. Livre de théologie, de droit, de jurisprudence, de médecine, d'architecture, etc. Le titre, l'index, la table d'un livre. Publier, faire paraître un livre. Dédier un livre à quelqu'un. Lire, feuilleter, parcourir un livre.
Mauvais livre, Livre dangereux, condamnable.
Livres élémentaires, Ceux qui contiennent les éléments de quelque science.
Livres classiques. Voyez CLASSIQUE.
Livres d'église, livres de prières, Les livres qui servent au clergé pour célébrer l'office divin, et aux fidèles pour suivre les prières qui se récitent ou se chantent à l'église. Livres de dévotion, Livres qui servent aux exercices de dévotion, qui contiennent des prières, des oraisons mystiques, etc.
Fig. et fam., N'avoir jamais mis le nez dans un livre, Être fort ignorant.
Fig., Dévorer un livre, dévorer des livres, Les lire avec avidité, avec une extrême promptitude. Sécher, pâlir sur les livres, Lire avec une assiduité excessive.
Fam., On ferait un livre de ses folies, Avec le récit de ses folies, on remplirait un volume.
Fam., Parler comme un livre, Parler avec facilité, mais en termes recherchés ou trop arrangés pour la conversation. Il s'emploie avec une nuance d'ironie.
Fig., dans le langage théologique, Être inscrit dans le livre de vie, Être prédestiné à jouir d'un bonheur éternel.
Fig., Cela était écrit dans le livre du destin, se dit d'un Événement où l'on croit voir quelque fatalité.
LIVRE désigne aussi Une des principales parties qui forment la division de certains ouvrages. Cet auteur a distribué, divisé son ouvrage en douze livres. Le premier, le second livre des Rois. Le second, le sixième livre de l'Éneide.
Livres saints, livres sacrés, Les livres qui composent l'Ancien et le Nouveau Testament.
Livres canoniques. Voyez CANONIQUE.
Livres apocryphes. Voyez APOCRYPHE.
Livres sapientiaux. Voyez SAPIENTIAUX.
LIVRE, accompagné d'une épithète désignant la couleur de la couverture, se dit d'un Recueil de pièces diplomatiques, publié par le gouvernement d'un pays. Livre jaune, livre bleu, livre blanc, etc.
À LIVRE OUVERT, loc. adv. Lire la musique, chanter, accompagner à livre ouvert, Sans avoir besoin de préparation. Traduire un auteur à livre ouvert, Le traduire facilement à la première lecture.
Tout ou partie de cette définition est extrait du Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935


Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Livré par nombre de lettres.

Synonymes de Livré en 4 lettres :



Synonymes de Livré en 5 lettres :



Synonymes de Livré en 6 lettres :



Synonymes de Livré en 7 lettres :



Synonymes de Livré en 8 lettres :



Synonymes de Livré en 13 lettres :



Afin de vous aider dans vos mots croisés ou mots fléchés, nous avons classé les synonymes de Livré par ordre alphabétique.




Le Synonymeur : Dictionnaire des synonymes

Voir la liste des synonymes des mots commençant par la lettre :

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z



Définition d'un synonyme

Un synonyme se dit d'un mot qui a un sens identique ou voisin à celui d'un autre mot. On peut souvent les remplacer l'un par l’autre.
Proche et Près sont des synonymes.
Ami et copain sont des synonymes.

Exemples de synonymes

Long, Vaste, Haut sont des synonymes de Grand.
Bicyclette et Vélo sont des synonymes.

Usage des synonymes

Pourquoi utiliser des synonymes ?
- Pour éviter les répétitions
- Pour être plus précis ou trouver des termes plus adaptés

Pourquoi un dictionnaire des synonymes

Le dictionnaire des synonymes permet de trouver des termes plus adaptés au contexte ou des termes plus précis que ceux utilisé habituellement. Avec environ 500 à 600 mots, on peut comprendre et s'exprimer dans environ 75% des situations de la vie quotidienne. Le vocabulaire « passif » ou dit « de culture générale » n'utilise qu'entre 2 500 et 6 000 mots. Sachant qu'il existe plus de 100 000 mots dans la langue française, le dictionnaire des synonymes est un outil essentiel !